Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Il crée une machine pour que les serpents marchent, c’est effrayant (vidéo)

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 28 Août 2022 à 18:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un ingénieur américain a décidé de s’amuser en faisant une innovation assez étrange. Pour réaliser cette expérience, il devait se munir d’un serpent assez costaud et de toute son inventivité pour mener à bien ce projet. Il a tout simplement voulu faire marcher les serpents. Il a alors créé une sorte de robot cylindrique avec quatre pattes pour que l’animal puisse avancer comme un quadrupède. Le résultat est pour le moins surprenant et d’un côté un peu effrayant.

La suite après cette publicité

Un robot reptile

L’ingénieur américain et YouTuber Allen Pan s’est lancé dans un projet assez insolite. Cet amoureux des serpents a voulu tenter quelque chose. Il se sentait triste de voir que les serpents ne possédaient plus de pattes et qu’ils devaient se déplacer en rampant. Il a alors tout simplement décidé de leur faire retrouver cette sensation à l’aide de ses capacités. Le scientifique s’est alors procuré un serpent avec une méthode assez drôle.

La suite après cette publicité

Il a cherché une animalerie qui organise des fêtes d’anniversaire de reptiles, il a dit que c’était son anniversaire et le tour était joué. Allen a demandé au spécialiste qui tenait le serpent où se trouvaient les pattes de l’animal il y a des milliers d’années. Le spécialiste avait les infos nécessaires, il ne restait plus qu’à créer la machine.

Un serpent avec des pattes

La suite après cette publicité

Alors, comment faire marcher un serpent. Allen s’est muni d’un tube et de jambe robotique spéciale. Il a même créé une prothèse que les serpents peuvent choisir d’enlever ou de garder en fonction de leur humeur. Dès que l’invention était prête, il a réussi à trouver un propriétaire de serpent qui était d’accord pour que son animal soit le cobaye de l’expérience.

Il a enfin placé le reptile dans son invention et a pu filmer la scène. L’animal arrivait à se déplacer comme s’il s’agissait d’un varan ou d’un gros lézard. L’animal pouvait sortir et rentrer dans le tube comme il le voulait.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.