Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Renversé par un tracteur, battu à mort, un ours soumis à la cruauté humaine

Publié par Camille Lepeintre le 29 Avr 2022 à 15:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’un léopard a été aperçu en plein cœur d’une ville du Nord de l’Iran, un ours est apparu ce même dimanche 24 avril dans un village de la province d’Ardabil. Le traitement qui lui a été infligé par des villageois est d’une barbarie sans nom.

L’horrible traitement infligé par des villageois à un ours

Si l’on apprenait l’apparition d’un léopard dans une ville de l’Iran, finalement transporté vers la zone protégée de Semeskandeh, pour des examens, un ours apparu le même jour, n’a pas eu le droit au même traitement de faveur. Selon l’agence de presse officielle Irna, l’ours brun a été battu à mort par les villageois de Namin, dans la province d’Ardabil, située dans le nord-ouest de l’Iran. Ces derniers « ont capturé l’animal » et ont utilisé « des méthodes et des comportements inappropriés » , selon un garde forestier.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

« Ils l’ont poursuivi et l’ont battu (…) avant de le renverser à l’aide d’un tracteur, lui brisant une jambe, son bassin et endommageant sa colonne vertébrale » , a-t-il poursuivi. Dans le rapport, une photo a été publiée montrant l’animal attaché par une corde au cou à une pelleteuse. Ses pattes arrières sont restées coincés sous le tracteur. Si l’ours brun a été secouru par des agents chargés de la protection de l’environnement, il n’a pas survécu selon Irna : « le grand mammifère a succombé à ses blessures » . En France, c’est Rayane Bensetti qui a été accusé par le journaliste Hugo Clément de participer au malheur d’un ours dans un cirque.

L’explication derrière son apparition

Selon les informations du quotidien Teheran Times, les Hommes seraient la cause principale de l’extinction de la race des ours bruns en Iran. Une vieille tradition les pousserait au braconnage de masse : « Les populations locales tuent parfois les ours en raison d’une fausse croyance traditionnelle selon laquelle la viande d’ours a de nombreuses vertus médicinales » , révélait en 2019 le média.

De plus, l’ours étant à la recherche de nourriture, il s’exposerait de plus en plus aux zones rurales. Il est donc fortement possible que l’ours ayant été victime de maltraitance animale ait cherché à se nourrir. La barbarie des Hommes à l’égard des animaux s’accroît davantage depuis quelque temps. Quatre hommes sont notamment accusés d’avoir violé, tué, cuisiné et mangé un varan dans l’une des réserves forestières protégées de l’Inde.

0