Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Leclerc: des animaux entiers emballés sous vide choquent des clients

Publié par Elisa GERLINGER le 02 Nov 2020 à 19:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un supermarché Leclerc vendait des animaux entiers emballés sous vide. La clientèle a été choquée et la polémique s’est propagée sur les réseaux sociaux. Découvrez ce rayon qui a fait scandale dans la vidéo ci-dessous :

C’est une initiative qui a choqué toute la France. Ce vendredi 30 octobre, les clients du Leclerc de Morières-lès-Avignon (Vaucluse) ne s’attendaient pas à ça. La composition du rayon viande du supermarché était très inhabituelle. Le magasin proposait à la vente des animaux morts entiers, emballés sous vide. Des lièvres, des faisans, coqs ou encore des poules étaient présentés avec leurs plumes. Un choix qui n’a pas eu du tout de succès, bien au contraire.

Leclerc au cour d’une polémique

Cette initiative a révolté tous les clients du supermarché. Ceux-ci ne se sont pas empêchés de poster les images d’horreurs sur les réseaux sociaux. La polémique s’est vite répandue, provoquant l’indignation des Français et des associations. Notamment la page « Mr Mondialisation » ainsi que la fondation Brigitte Bardot. « De toute évidence, rappelons qu’un animal mort en barquette plastique est un animal mort en barquette plastique (avec ou sans la peau). » , écrit la page Facebook. Tandis que la fondation de l’actrice publie: « L’intérêt, s’il y en a un, est de rappeler aux consommateurs que la viande ne pousse pas dans les arbres. »

Leclerc retire les produits de ses rayons

Face à cette polémique, l’enseigne n’a eu d’autre choix que de supprimer ces barquettes d’animaux de ses rayons. « Bonjour, Nous avons contacté le magasin de Morières qui a retiré de la vente ces produits de gibier d’élevage. Le magasin s’excuse auprès des personnes qui ont été heurtées. Cordialement. » , écrit Leclerc en réponse à une internaute.

Cette histoire fait réfléchir sur notre alimentation. Un animal mort comme l’a présenté le supermarché, ou un animal « nettoyé » et « prêt à manger », reste le même produit dans l’assiette au final. Seule la mise en rayon est différente. Selon un internaute, si les Français devaient manger de la viande uniquement présentée de cette façon, il y aurait beaucoup plus de végétariens. À méditer…

A lire aussi: Carrefour, Leclerc, Auchan… quel supermarché propose le carburant le moins cher ?

0