Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Lille : Pong, le panda roux, mascotte du zoo, est décédé

Publié par Eugenie le 14 Fév 2020 à 7:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le panda roux « Pong » est décédé à 17 ans au zoo de Lille où il vivait depuis 15 ans. Il était le plus vieux panda roux du parc.

Publicité

C’est une triste nouvelle pour le zoo de Lille. Pong, le plus vieux panda roux du parc est mort ce weekend, rapporte La Voix du Nord.  « En cette fin d’hiver notre papi panda roux est décédé, suite à un AVC » , a annoncé le personnel du zoo.

Pong avait 17 ans. Un âge particulièrement élevé pour ce mammifère puisque cet animal vit en moyenne 8 à 10 ans. Sa longévité maximale est par ailleurs estimée à 14 ans.

Publicité

Il avait deux ans lorsqu’il est rentré au zoo de Lille. Quelque temps après, Pong, de nature plutôt solitaire, a fait la rencontre de Zuu-An, une jeune femelle qui est décédée en 2017. Elle aussi avait 17 ans.

Après la disparition de Zuu-An, Pongo avait retrouvé de la compagnie avec l’arrive de Mombo, âgée de deux ans et demi.

>>> À lire aussi : Pour réveiller un panda, des visiteurs d’un zoo lui lancent des cailloux dessus : scandaleux ! (VIDÉO)

Publicité

Le zoo de Lille va chercher un nouveau panda roux mâle

En ayant un couple de pandas roux, le personnel du zoo de Lille espérait une procréation, sans succès. Désormais seule, Mombo pourrait bientôt faire la rencontre d’un nouveau compagnon. « Nous allons nous mettre à la recherche d’un jeune mâle » , a confié Marine Giorgadis, la vétérinaire du parc animalier.

Cette dernière a souligné qu’elle ne perdait pas espoir à assister un jour ou l’autre à la naissance de nouveaux-nés.

Publicité

En attendant, Mombo continue de gambader seule dans son nouvel enclos, remis à neuf et agrandi durant la fermeture hivernale.

>>> À lire aussi : Un panda trop mignon attrape les flocons et est tout foufou dans la neige

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN