Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

La police sauve 150 chats destinés à être mangés par des humains

Publié par Felix Mouraille le 04 Sep 2022 à 19:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la province de Shandong (Chine), la police a retrouvé 150 chats dans des cages. Ces animaux capturés étaient destinés à être mangés par des humains.

À Jinan, dans l’est de la Chine, une centaine de chats vivaient leurs dernières heures dans des cages rouillées. Pour les capturer, ces braconniers ont utilisé des moineaux en guise d’appât. Une fois dans la cage, le piège s’est refermé sur les animaux. Avec cette technique, ils auraient réussi à attraper 150 chats.

Sur place, Huang, un membre de l’organisation de défense des animaux Humane Society International (HSI) décrit cette scène d’horreur, rapportée par France Info. « C’était choquant de voir l’état dans lequel ils étaient. Beaucoup d’entre eux étaient émaciés {…} Notre découverte de dizaines de moineaux vivants utilisés comme appâts pour attirer les chats a également été un grand choc » .

Heureusement, les policiers locaux ont pu libérer ces chats à temps. La plupart d’entre eux ont été pris en charge dans des refuges. Pour les moineaux ils ont été relâchés dans la nature. De plus, ces oiseaux, qui servaient d’appâts, sont une espèce protégée en Chine.

Des humains mangent du chat : un problème qui persiste

Chaque année, en Chine, environ 10 millions de chiens et quatre millions de chats sont tués pour la consommation humaine. L’organisation de défense des animaux Humane Society International rapporte aussi qu’aucune loi nationale existe pour protéger ces animaux de ce sort tragique.

Dans ce cas précis, les autorités pourront quand même poursuivre les auteurs de ces faits. En effet, il est interdit de chasser des oiseaux protégés et de même pour la capture des chats. Ce genre d’acte jugé inhumain dans les endroits plus développés est encore courant dans les lieux reculés de Chine. Mais au fil des années, la consommation de chiens et de chats diminue quand même considérablement.

0