Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Moustique tigre : Alerte rouge pour 57 départements Français !

Publié par Tom le 04 Mai 2020 à 15:02

Le retour du printemps se fait ressentir. Les journées rallongent, les températures remontent, le soleil est là – ou pas. Mais en contre-partie, c’est aussi le retour des petites bêtes. Et le moustique tigre n’y fait pas exception. Chaque année, le site Vigilance-Moustiques réactualise sa carte de la présence du moustique tigre sur notre territoire. Découvrez la carte de ce printemps 2020 ci-dessous. 

A lire aussi : Coronavirus : pour la première fois, un chat testé positif en France

Le moustique tigre implanté sur la majorité du territoire français

Avec cette épidémie du coronavirus, on en oublierai presque les maux traditionnels, plus classiques. Mais eux, ne nous oublient pas. Cette année, le site Vigilance-Moustique a placé 57 départements en alerte rouge, où le moustique tigre est implanté. C’est 6 départements de plus que l’année dernière. En effet, la Charente, le Cher, les Deux Sèvres, la Loire Atlantique, la Vienne, et les Yvelines rejoignent ces 51 autres départements.

Une différence d’implantation de l’insecte qui se fait majoritairement entre le nord et le sud. Les régions d’Alsace et d’île-de-France sont elles aussi fortement touchées. Ce moustique tigre se développe majoritairement dans un milieu urbain. « En tout, ce sont 67 départements qui sont colonisés ou bien en passe de l’être, soit près de 65% du territoire. En effet, nous observons que les départements qui sont en vigilance orange passent tôt ou tard en vigilance rouge » rappelle le site. 67 départements à risque donc contre 29 départements qui font l’objet d’une surveillance, sans pour l’instant preuve de vie de ce moustique sur ces territoires. Aucun département classé en veille sanitaire.

A lire aussi : Ce chien noir se transforme en chien blanc au fil des mois

D’où vient le moustique tigre ?

Le moustique tigre est facilement reconnaissable à ses rayures blanches, d’où il tire son nom. Originaire d’Asie, il est arrivée en Europe dans les années 2000. Ce virus peut transmettre des maladies graves ou des virus comme la dengue, paludisme, la fièvre jaune, le chikungunya ou le virus Zika. Cependant, il n’est pas à l’origine de ces maladies. Il en est seulement le vecteur. Concrètement, il peut transmettre le virus à une personne, seulement après avoir piqué une personne contaminée.

A lire aussi : Un étrange virus fait tomber les oiseaux du ciel

Que faire en cas de piqûre ?

Visuellement, la piqûre ressemble à celle d’un moustique ordinaire. Un petit bouton rouge, qui démange et peut gonfler assez vite. En cas de piqûre, « il est toujours important de désinfecter avec un antiseptique, tout de suite après la piqûre, pour limiter le risque de contagion de maladies » explique Stéphane Gayet, infectiologue au Chu de Strasbourg. Selon ce médecin, il ne faut pas être alarmiste sur la situation en France. « Ce moustique n’est pas forcément dangereux. Pour qu’il transmette des maladies virales, il faut d’abord qu’il pique quelqu’un de contaminé. Or, il y a très peu de cas en France. »

A lire aussi : Après 9 mois de cavale, un ours brun est capturé dans le nord de l’Italie

Sources : BFMTV, Journal des femmes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.