Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Vacances : attention à ce poisson qui s’attaque aux baigneurs dans la Méditerranée

Publié par Lou Tabarin le 19 Juin 2022 à 15:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cet été, beaucoup d’entre vous vont sûrement filer vers nos belles plages françaises pour profiter de l’air marin. Avis à ceux qui compte se baigner en Méditerranée : un prédateur redoutable est présent dans l’eau. On vous dit tout.

Baliste

Cet été, il va falloir être prudent si vous partez dans le Sud de la France. Entre les noyades et les méduses qui pullulent, les journées en bord de mer risquent d’être mouvementées. En plus de ça, une créature aux dents acérées risque de vous donner du fil à retordre. Découvrez le baliste, aussi surnommé le « poisson mordeur » .

Le baliste, petit mais très armé

On croit souvent, à tort, que les requins sont les grands méchants des mers. Pourtant, les attaques sont rarissimes, encore plus en mer Méditerranée où ils sont pourtant présents en nombre. Vous risquez plus de vous faire attaquer par le baliste.

Ce poisson mesure environ 40 centimètres. Il paraît ridicule à côté de certains géants des mers comme ce thon pêché par une femme sur les côtés des États-Unis. Mais méfiez-vous du loup qui dort.

Le baliste a un sale caractère. Intrépide, il est prêt à tout pour défendre son territoire, surtout en période de reproduction. Pour ce faire, il utilise une arme redoutable. Ce poisson est doté de puissantes dents, presque semblables aux nôtres. Elles lui permettent de se nourrir de crustacés et de mollusques.

Plusieurs attaques recensées

Depuis quelques années, on observe une recrudescence des attaques de balistes sur les humains. Des baigneurs, mais aussi des plongeurs, confirment que le poisson n’a peur de rien.

Si une personne s’approche malencontreusement de son nid, le baliste passera à l’attaque. Des histoires sanglantes sont rapportées par les victimes. On raconte que l’un d’entre eux a croqué l’oreille d’un plongeur. En Méditerranée, ce poisson s’attaque principalement aux mollets des baigneurs. En 2020, un vacancier a expliqué aux journalistes de La Dépêche qu’il s’était fait mordre « jusqu’au sang » .

Fort heureusement, sa morsure n’est pas venimeuse. Elle peut néanmoins infliger de terribles douleurs. En cas de rencontre avec un baliste, éloignez-vous calmement du poisson.

0