Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Un boulanger a détourné 1,9 million d’euros au fisc grâce à des caisses enregistreuses « magiques »

Publié par Justine le 02 Déc 2020 à 16:33

Comment se faire de l’argent facilement ? Un boulanger a trouvé la parade grâce à des caisses enregistreuses « magiques » qui lui a permis d’empocher pas moins de 1,9 million d’euros au black. Comment a-t-il fait ?

Boulanger fraude caisses enregistreuses magiques

>>> À lire aussi : Chômage partiel : elle perçoit 215.000 euros d’aide sans aucun salarié et se fait PLAISIR !

Un boulanger très malin

Le gérant de six boulangeries situées dans le sud de la France a été envoyé en correctionnelle après avoir dissimulé 1,9 million d’euros au fisc. Jean-François Panier, boulanger de 52 ans avait développé un stratagème efficace pendant 18 mois, dévoile Nice Matin. Comment a-t-il pu cacher autant d’argent ?

C’est simple, l’arnaque débute quand il reçoit plusieurs nouvelles caisses enregistreuses. N’ayant pas envie de déclarer ses revenus au fisc, il pirate les appareils qui vont minimiser son chiffre d’affaires à déclarer et donc fausser sa comptabilité. C’est tout naturellement, qu’il va profiter de l’argent dissimulé pour vivre une vie de luxe. En effet, le boulanger touchait environ 100 000 euros par mois, somme qui lui a permis l’achat d’une villa au bord de l’eau, des chevaux de course et investi 600 000 euros en Thaïlande.

>>> À lire aussi : Une femme s’est amputée la main à la scie circulaire pour une raison totalement dingue !

Le boulanger risque 5 ans de prison et 350 000 euros d’amende

Le boulanger sans scrupules en plus de s’enrichir, payait de nombreux salariés au black toujours dans l’objectif de ne pas devoir de l’argent au fisc, révèle toujours Nice Matin. Une fois l’ampleur de l’escroquerie découverte par les forces de l’ordre, le Procureur de la République a exigé cinq ans de prison dont trois avec sursis à l’encontre du chef d’entreprise.

Ce dernier doit également s’acquitter d’une amende de 350 000 euros, se voit confisquer sa villa et est interdit de diriger une entreprise ou de quitter la France. Une enquête est toujours en cours et de nombreux doutes persistent. Le détournement de fonds aurait-il débuté en 2011, lors de la création d’entreprise ? L’associé du boulanger a-t-il participé à cette fraude ? Le tribunal rendra son délibéré le 11 janvier prochain.

>>> À lire aussi : Fausse poitrine, voitures de luxe… : elle empoche 200 000 euros de chômage partiel et dérape totalement !

Source : Yahoo

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.