Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Cet homme a gagné 10 000€ en farfouillant dans les poubelles

Publié par Killian Ravon le 21 Jan 2024 à 1:11

Qui n’a jamais rêvé de trouver un trésor dans une poubelle ? C’est ce qui est arrivé à Leonardo, 30 ans, un Italien vivant à Sydney.

En 4 ans, il a amassé pas moins de 10 000 € de butin en pratiquant assidument le « dumpster diving », qui consiste à fouiller dans les poubelles pour y dégoter des objets de valeur que d’autres ont jetés. Portrait d’un chasseur de trésors des temps modernes.

Sans abris blanc avec des vêtements usé fouillant dans les poubelles

A lire aussi : Nabilla ruinée par la polémique des « influvoleurs » ? « Il y a eu un vrai choc… »

Des trouvailles inattendues dans les quartiers huppés

Alors qu’il se promenait à vélo dans les rues de Sydney, Leonardo a remarqué la quantité incroyable d’objets en bon état abandonnés près des poubelles, surtout dans les beaux quartiers. Intrigué, il a commencé à examiner le contenu des bennes à ordures et ses fouilles ont été fructueuses : vêtements de marque encore emballés, aspirateurs Dyson en parfait état, meubles design en teck des années 60-70…

Un jour, en ouvrant un sac poubelle dans un quartier chic, il a mis la main sur un manteau de marque roulé en boule. Mais ce n’est pas le vêtement qui l’intéressait :

« J’ai trouvé un porte-monnaie dans une poche avec des billets en dollars australiens et francs suisses. Au total, ils valaient 1000€ ! ».

Grâce à ses trésors glanés çà et là, Leonardo estime avoir récolté pas moins de 10 000 € en espèces au fil des ans.

A lire aussi : Cyril Hanouna vient en aide à un SDF : Son geste incroyable pour Patrick qui vit dans sa voiture

Des objets parfois très précieux que leurs riches propriétaires jettent par mégarde

Parmi ses découvertes les plus insolites, Leonardo a un jour exhumé d’une benne à ordures une toile signée d’un artiste australien réputé, Dapeng Liu. Estimée à 2000€, elle trône désormais dans son salon.

Il pense que la plupart du temps, les gens se débarrassent de choses de valeur sans s’en rendre compte, comme ce propriétaire qui a visiblement jeté un manteau en oubliant qu’il contenait une coquette somme en liquide.

Grâce à ses talents de chasseur de trésors, le jeune homme n’a plus besoin d’acheter le moindre produit d’entretien. Quand il repère des bouteilles de détergent ou de liquide vaisselle à moitié pleines, il s’en empare : « Les gens ne peuvent pas être dérangés pour emporter des produits entamés quand ils déménagent », constate-t-il.

À lire aussi : Mallaury Nataf, ancienne SDF : elle raconte avoir « vécu un enfer »

Meubles, aspirateurs, vêtements… tout y passe !

Au fil des années, Leonardo a exhumé des poubelles sydneysiennes des centaines d’objets en tout genre qu’il utilise pour équiper son appartement ou qu’il revend ensuite sur internet.

Il a notamment mis la main sur une cinquantaine d’aspirateurs Dyson qu’il propose sur eBay ou Facebook Marketplace après une rapide remise en état. Même chose pour des meubles design années 60-70 et des vêtements de marques de luxe comme Burberry ou Hugo Boss, souvent neufs et encore emballés.

Bref, en 4 ans Leonardo estime avoir économisé plusieurs milliers d’euros grâce à cette improbable activité. Désormais, il envisage même d’en faire son métier à temps plein !

A lire : Une célèbre actrice française SDF : Révélations chocs

Des « trésors » que certains jettent par paresse dans les poubelles

Comme le dit Leonardo, « les habitants de Sydney sont paresseux et préfèrent jeter leurs affaires dans la rue plutôt que de les apporter à la déchèterie ». Résultat, ce chasseur de trésors urbain ne manque jamais une occasion de fouiller dans les monceaux d’objets abandonnés pour y faire de fabuleuses trouvailles.

Bien que son passetemps puisse sembler insolite, voire dégradant pour certains, il est indéniable que Leonardo fait preuve de débrouillardise. Saura-t-il transformer sa passion pour la « poubelle plongée » en une activité rentable sur le long terme ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.