Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Chômage : la bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Mia le 26 Jan 2023 à 9:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bien que la réforme des retraites prévoie une potentielle augmentation du temps de travail réglementaire, il semble que les Français comptent de plus en plus sur des revenus salariés plutôt que sur des allocations chômage pour vivre. Pour preuve, les derniers chiffres du chômage en France sont très encourageants. Selon un rapport de Pôle Emploi basé sur le dernier trimestre 2022, le taux de chômage aurait chuté de 3,6 %.

À lire aussi : Prime d’activité : les nouvelles règles de la CAF pour la toucher

Chômage : de moins en moins de demandeurs sans emploi

En plus de la loi sur l’assurance-chômage, Pôle Emploi connait un tournant dans son existence. En effet, le taux de chômage en France est de plus en plus bas dans le pays. Au quatrième trimestre de 2022, ce dernier était descendu de 3,6 %. Un chiffre encourageant qui montre bien que de plus en plus de Français trouvent du travail et gardent leur poste. Malgré une étude publiée en 2022 qui faisait état d’un global raz-le-bol dans le milieu salarial, cette étude faisait aussi état d’un renversement de la tendance grâce à la crise de la Covid : il y aurait aujourd’hui plus de choix en terme d’emploi et les salariés se sentiraient même plus libres de démissionner de leur poste pour en rejoindre un autre.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une possible raison qui explique les dernières statistiques révélées par Pôle Emploi et par le ministère du Travail. Il y aurait aujourd’hui 114 400 demandeurs d’emploi de catégorie A en moins, soit 3,6 % de baisse. Il s’agit du taux le plus faible depuis le troisième trimestre 2011. Pour rappel, la catégorie A des demandeurs d’emploi désigne une « personne sans emploi, devant accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, des démarches régulières de recherche d’emploi pour lesquelles le demandeur d’emploi doit être en mesure de produire un justificatif » , peut-on lire sur service-public.fr.

chiffres chomage pole emploi (2)

À lire aussi : CAF : quand recevrez-vous vos aides et allocations en 2023 ?

Mais davantage d’inscrits chez les travailleurs à temps réduit

Cependant, il y a un hic. Pour ce qui est des demandeurs d’emploi de la catégorie B (personne présentant une activité réduite de 78 heures maximum par mois) et de la catégorie C des demandeurs (personne présentant une activité réduite de plus de 78 heures par mois), le ton change. En effet, en les ajoutant au tableau, le taux de chômage n’aurait finalement baissé que de 0,8 %. Pour cause, il y aura plus de chômeurs dans ces catégories par rapport au dernier bilan. La raison ? Pôle Emploi a enregistré une forte hausse des inscrits en catégorie B et C.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

D’après Pôle Emploi, cela serait dû à leur amélioration de la procédure d’actualisation en fin de mois sur leur espace en ligne. Une amélioration informatique qui a eu lieu en 2022. Cette évolution technique qui a « un impact pérenne à la baisse en catégorie A » et « en contrepartie d’une légère hausse des sorties des listes et d’une hausse pérenne des catégories B et C » , a assuré Pôle Emploi.

À lire aussi : Chômage : le cauchemar continue pour les parents d’enfants handicapés…