Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Chèques vacances de 300 euros distribués par l’état : allez vous les recevoir ?

Publié par Romane TARDY le 12 Juin 2020 à 9:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bruno Le Maire a envisagé diverses aides pour venir en aide aux plus démunis affectés par la crise sanitaire. Quelles sont ces nouvelles aides et pouvez-vous en profiter ?

La suite après cette publicité

A lire aussi : Impôts et majorations de retard : attention, les retards de déclarations peuvent vous coûter très cher !

Avec le coronavirus, la France rencontre une grave crise économique. Les plus démunis sont très affectés notamment ceux qui ont perdu leur emploi. Bruno Le Maire, ministre de l’économie, a alors proposé plusieurs aides.

La suite après cette vidéo

L’aide pour les vacances validé par Bruno Le Maire : Le chèque tourisme

La suite après cette publicité

Bruno Le Maire veut aider les Français pour cet été. Il a validé une aide à ceux qui ont affronté la crise du coronavirus pour qu’ils puissent enfin se reposer. 300 euros seront distribués à 250 000 familles en France. Cette aide pour l’été est destinée aux personnels médicaux ainsi qu’aux corps de métiers mobilisés pendant la crise sanitaire. Le gouvernement veut distribuer ces chèques-vacances à toutes les familles dont l’un des membres a fait face en première ou deuxième ligne à l’épidémie et dont les revenus restent modestes. Les chèques seront valables du 1er juillet au 31 décembre 2020.

Le possible chèque déconfinement

Bruno Le Maire évoque aussi la mise en place d’un « chèque déconfinement » pour aider les plus démunis. Il pourra aller jusqu’à 400 euros. Il souhaite aider les ménages qui « ont souffert particulièrement, parce qu’ils ne pouvaient plus travailler, plus faire d’heures supplémentaires, plus emmener leurs enfants à la cantine, bénéficier des tarifs sociaux » . Cette aide est en discussion. Cela reviendrait à engager 3 milliards d’euros de dépenses pour l’Etat.

La suite après cette publicité

Ces deux aides sont prises en charge par l’Etat à travers les caisses d’allocations familiales notamment. Les conseils régionaux et départements partenaires viendront compléter le montant ainsi que le fond d’action à destination des agents hospitaliers. Il est important de savoir que pour préserver les finances, Bruno Le Maire a, à l’inverse, refusé toute baisse de la TVA.

A lire aussi : EuroMillions : il remporte la plus grosse somme jamais gagnée via un tirage sur internet !