Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Très mauvaise nouvelle si vous souhaitez demander un crédit immobilier…

Publié par Justine le 28 Juil 2020 à 9:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les événements vécus en ce début d’année 2020 laissent de nombreuses séquelles, notamment pour le monde du travail. La crise économique est à l’origine du durcissement des conditions d’obtention d’un crédit immobilier. Découvrez ce qui change pour les emprunteurs.

La suite après cette publicité
Crédit immobilier

>>> À lire aussi : Amende, impôt, facture : gros changements à partir du 28 juillet !

Comment obtenir un crédit immobilier en 2020 ?

La suite après cette vidéo

Fixés à 1,29% en juin, les taux des crédits immobiliers sont très attractifs, mais tout le monde peut-il en profiter ? La crise économique causée par l’épidémie de Coronavirus est à l’origine du durcissement des conditions d’obtention d’un crédit immobilier.

La suite après cette publicité

En effet, les banques sont frileuses à l’idée d’accorder un crédit et scrutent le profil de chaque emprunteur. Gérard Skaf, directeur commercial pour Immoprêt explique que « De nombreuses banques sont sur la défensive, redoutant que ces mêmes ménages puissent demain basculer définitivement dans le chômage ». Par ailleurs, les emprunteurs qui travaillent dans les secteurs les plus touchés par la crise auront beaucoup de mal à souscrire à un crédit.

Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux, dévoile la réalité du marché : « Les employés d’Airbus étaient les clients les plus recherchés avant la crise. Il s’agissait de jeunes employés, aux salaires déjà costauds, avec de belles perspectives de carrière. Ils sont maintenant évités par les banques ».

>>> À lire aussi : Livret A : cette révélation sur l’utilisation que vous ne soupçonniez pas !

La suite après cette publicité

Les conditions d’obtention d’un crédit immobilier

Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, a bien précisé aux banques de respecter la règle d’endettement de 33% pour chaque emprunteur et sans distinction de revenus. Cette règle permet de s’assurer qu’un emprunteur ne peut investir plus d’un tiers de ses revenus nets mensuels dans le remboursement de son crédit.

Après le confinement, les banques en ont profité pour durcir les conditions d’octrois pour un crédit immobilier. En plus d’étudier le profil et de respecter la règle d’endettement, l’apport initial est désormais de 15% au lieu de 10. Enfin, le taux d’usure a également été modifié. Il s’agit du taux au-dessus duquel les banques ne peuvent pas accorder de prêt et protègent ainsi les ménages du surendettement. Par exemple, pour un prêt de 20 ans et plus, le taux est de 2,57% pour l’été 2020. De ce fait, les dossiers fragiles sont immédiatement refusés.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Ce super crédit d’impôt à côté duquel vous ne devez pas passer !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.