Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Votre agence bancaire va peut être bientôt fermer

Publié par Justine le 07 Déc 2020 à 12:08

Après une longue réflexion, deux banques ont annoncé leur fusion ce lundi 7 décembre. L’objectif est de survivre à l’après Coronavirus tout en suivant l’évolution des comportements clients. 600 agences doivent fermer leurs portes.

Deux banques vont fusionner

Wikipedia Commons

>>> À lire aussi : Banque : l’argent que vous avez sur votre compte bientôt taxé ?

Fusion de deux banques

La Société Générale et le Crédit du Nord vont devenir qu’un d’ici à 2025 en espérant être opérationnelle dès début 2023. Cette décision résulte de l’épidémie de Coronavirus et la crise économique qui a suivi. L’objectif est de créer un nouvel ensemble bancaire à destination de dix millions de clients tout en faisant des économies.

La fusion des deux banques va mettre en place un nouveau modèle visant à mettre la clientèle au coeur de leur stratégie. Les sociétés souhaitent développer « une approche plus personnalisée en matière de produits et de services, et en renforçant ses partenariats et ses initiatives commerciales en matière d’épargne et d’assurance », indique un communiqué. En effet, l’épidémie de Coronavirus a accentué l’utilisation des services en ligne et des actions plus efficaces et rapides.

>>> À lire aussi : Ces révélations qui prouvent que votre argent n’est pas en sécurité…

Que deviennent les agences des banques ?

La fusion des deux banques a été annoncée ce lundi 7 décembre et va causer la fermeture de 600 agences françaises. En effet, des établissements des deux sociétés étaient installés l’une à côté de l’autre, c’est pourquoi il ne restera que 1 500 agences au lieu de 2 100.

Fort heureusement, Sébastien Proto, directeur général adjoint du groupe indique que cette fusion ne donnera lieu à « aucun licenciement, aucun départ contraint ». Les départs naturels de ces prochaines années devraient suffire à garder le projet sur la bonne voie. Ce qui est loin de rassurer la CFDT du Crédit du Nord qui a estimé la suppression « entre 3 000 et 5 000 emplois ». Enfin, la banque en ligne Boursorama va se développer pour atteindre 4 millions de clients en 2023, indique BFM TV.

>>> À lire aussi : Boursorama, Hello Bank, N26 : que devient votre argent si elles font faillite ?

Source : France Info