Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Surveillez votre boîte aux lettres : un GROS chèque pourrait arriver cette semaine !

Publié par Justine le 29 Mar 2021 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dès ce lundi 29 mars, les foyers considérés comme modestes vont recevoir un chèque énergie dans leur boîte aux lettres. Ce dernier permet de payer les factures d’électricité, sans se mettre dans le rouge. Découvrez le montant alloué dans la suite de l’article.

La suite après cette publicité
Électricité : régler ses factures avec le chèque énergie

>>> À lire aussi : Reconfinement : quelques astuces pour faire des économies sur votre facture d’électricité

Payer ses factures d’électricité grâce au chèque énergie

La suite après cette vidéo

Avec la crise sanitaire et économique, de plus en plus de foyers ont du mal à subvenir à leurs besoins sans finir à découvert. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place un chèque énergie destiné aux foyers modestes, dont le nombre de bénéficiaires a explosé. Le Ministère de la Transition Écologique précise dans un communiqué en date du 26 mars, que 5,8 millions de ménages sont éligibles à ce dispositif. L’année dernière, 5,5 millions de foyers étaient concernés.

La suite après cette publicité

Reçu entre ce 29 mars et fin avril dans la boîte aux lettres des foyers éligibles, le chèque ne requiert aucune démarche de votre part. D’un montant de 150 euros en moyenne, le chèque énergie peut atteindre 277 euros et permet de couvrir les factures d’électricité, de fioul, de gaz ou des travaux énergétiques. Le montant est calculé en fonction du revenu fiscal de référence et la composition du foyer.

>>> À lire aussi : Comment faire des économies sur le chauffage ?

Électricité : de plus en plus de foyers précaires

La suite après cette publicité

Même si cette aide est la bienvenue en ces temps troublés, Le Médiateur de l’énergie n’est pas encore satisfait du montant alloué. C’est pourquoi il réclame le doublement du montant moyen à 300 euros au lieu de 150. De plus, l’Observatoire national de la précarité énergétique souhaite la mise en place d’une aide exceptionnelle aux 12 millions de Français dont la situation énergétique est devenue précaire.

Cette aide peut prendre la forme d’un deuxième chèque énergie (afin d’atteindre les 300 euros désirés par Le Médiateur de l’énergie) ou le FSL (Fonds de Solidarité Logement).

>>> À lire aussi : Quelles factures pouvez-vous désormais régler chez votre buraliste

La suite après cette publicité
Source : Capital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.