Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Le prix de ces produits va littéralement flamber en grande surface dans les jours à venir

Publié par Quentin VIALLE le 12 Avr 2021 à 20:28

Après l’important épisode de gel qui s’est abattu sur la France ces derniers jours, les vignes et vergers ont beaucoup souffert. S’il est encore trop tôt pour évaluer le préjudice, ce phénomène pourrait faire grimper considérablement le prix des fruits… mais pas que. On vous en dit plus !

Gel en France : vers une hausse de prix des fruits ?

Ces derniers jours ont été bien difficiles pour les agriculteurs. En effet, une large partie de la France a connu un épisode de gel sans précèdent, et de nombreux arboriculteurs et vignerons n’ont pu lutter face à de très basses températures, si bien que certains estiment déjà avoir perdu l’équivalent d’une année de travail.

Le samedi 10 avril, Jean Castex a annoncé des mesures exceptionnelles pour venir en aide aux agriculteurs affectés. Mais qu’en sera-t-il pour les consommateurs ? S’il est encore tôt, la hausse des prix devrait être inévitable. Sur les ondes d’Europe 1, Samuel Vandaele, président des Jeunes agriculteurs, a en effet estimé que les fruits devraient être de plus en plus rares, et donc, beaucoup plus chers.

Avec le gel qui s'est abattu sur la France, la hausse des prix des fruits semble être inévitable

>>> A lire aussi : Bourgogne : Les images spectaculaires des vignes chauffées à la bougie pour lutter contre le gel

La récolte de vin également dans le rouge ?

Les professionnels du vin, très inquiets, estiment eux aussi que cet épisode de gel est « l’un des plus sérieux des dernières décennies« . Les viticulteurs ont été particulièrement touchés, et les récoltes connaîtront donc des conséquences déplorables. Jean-Jacques Dubourdieu, copropriétaire d’un vignoble en Gironde, a expliqué que sa production n’était pas assurée contre le gel, comme beaucoup. « Ca coûte trop cher, et les assureurs ne remboursent presque rien« , a-t-il expliqué dans les colonnes du Monde. Faut-il s’attendre à une hausse du prix des vins pour les consommateurs ? A priori, pas avant 2022, car les vendanges auront lieu entre août et octobre 2021. Mais pour l’année suivante… affaire à suivre.

>>> A lire aussi : Prix de l’essence : très mauvaise nouvelle à la pompe à cause… des vaccins !

Source : Capital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.