Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Prix de l’essence : très mauvaise nouvelle à la pompe à cause… des vaccins !

Publié par Justine le 03 Mar 2021 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Incroyable mais vrai, le prix de l’essence est en lien direct avec l’arrivée des vaccins contre le Coronavirus. Actuellement en forte hausse, le carburant est une denrée rare que les investisseurs s’arrachent. Explications.

Essence en lien avec campagne de vaccination

>>> À lire aussi : Essence : comment trouver la station la moins chère la plus proche de vous !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

L’essence en lien avec les vaccins contre le Coronavirus

Depuis le début de l’année, le prix de l’essence ne cesse d’augmenter sans que l’on ne sache pourquoi. En réalité, il existe bien une raison à cela quoiqu’un peu inattendue. En effet, le prix du carburant est en lien direct avec l’évolution de l’épidémie de Coronavirus et notamment avec l’arrivée des vaccins.

Il s’avère que les prix sont revenus « à la normale », c’est-à-dire avant la crise sanitaire. Autrement dit, le gazole était à 1,2754 euro le 1er janvier dernier contre 1,116 euro en mai dernier ( soit au plus fort de la crise sanitaire) avant de repasser à 1,342 euros en février 2021.

Le Président de l’UFIP, Olivier Gantois explique sur BFM TV que « Depuis le début de l’année, le prix du pétrole brut a augmenté de 14 dollars, retrouvant son niveau de début 2020, cela entraîne cette hausse moyenne de 11 centimes sur l’essence sans-plomb 95 et de 9 centimes sur le gazole ». Des montagnes russes qui font mal au portemonnaie et qui s’expliquent par l’arrivée des vaccins. Quel est le rapport ?

>>> À lire aussi : Le coronavirus fait chuter le prix de l’essence, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle !

Attention au prix de l’essence dans les mois à venir !

En réalité, le prix de l’essence dépend des investisseurs, mais également de la situation actuelle. En effet, le confinement donne lieu à moins de déplacements et donc une utilisation moindre du carburant, mais depuis l’arrivée des vaccins, tout change. Les investisseurs sont optimistes quant à la situation sanitaire et n’hésitent pas à acheter du pétrole pour profiter de la demande à venir, indique Auto Plus.

Pour être gagnant, il faut toutefois éliminer le spectre du confinement généralisé qui nous guette et prouver l’efficacité des vaccins ! C’est pourquoi les vaccins semblent être la promesse d’un retour à la vie normale.

>>> À lire aussi : Vaccin : une troisième dose finalement nécessaire ?

Source : BFM TV

0