Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : attention si vous êtes en couple, il y a des erreurs à ne pas faire !

Publié par Justine le 28 Juin 2020 à 8:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous avez du mal à comprendre les consignes pour remplir vos déclarations ? C’est normal ! Les couples en concubinage ont des règles particulières concernant leur imposition. Comment éviter les erreurs en déclarant ses impôts ? Nous vous livrons toutes les informations nécessaires dans l’article pour faire le point sur votre situation.

La suite après cette publicité
Impôts et concubinage

>>> À lire aussi : Impôts : vous pourriez recevoir un remboursement très bientôt !

Impôts et concubinage

La suite après cette vidéo

Pour aller, un couple en concubinage est le fait de vivre en union libre, sans être marié ni pacsé. De ce fait, les deux individus sont considérés comme un foyer fiscal distinct pour l’impôt sur le revenu, mais un foyer commun pour l’impôt sur la fortune immobilière.

La suite après cette publicité

Pour le concubinage, il n’y a pas de déclaration commune à faire, chacun complète son formulaire des impôts de son côté. Il est toutefois possible de déclarer son concubin à charge dans certaines conditions. Si le couple a des enfants, il existe deux possibilités : soit l’un des concubins prend tous les enfants à charge, soit les enfants sont répartis sur les deux déclarations des parents. Pour rappel, un même enfant ne peut pas se trouver sur deux déclarations différentes.

>>> À lire aussi : Impôts et mariage : la vérité sur les vrais avantages des couples mariés !

Comprendre les impôts

La suite après cette publicité

Concernant la taxe d’habitation, seul un occupant du logement reçoit le formulaire et doit payer le montant associé. Le couple peut se répartir par la suite le paiement comme il le souhaite. Il est par ailleurs possible d’avoir la taxe aux deux noms. Pour cela, il faut faire la demande de taxation conjointe au service des impôts.

Chaque propriétaire est redevable de la taxe foncière pour chaque bien qu’il possède personnellement au 1er janvier de l’année d’imposition. Si un logement appartient au couple, les concubins doivent payer solidairement la taxe.

Dernier point à aborder : l’impôt sur la fortune immobilière. Sur ce point, les concubins forment un seul et même foyer aux yeux de l’administration. Si le patrimoine commun est supérieur à 1,3 million d’euros, ils doivent déclarer leur patrimoine et sont redevables de l’impôt sur la fortune immobilière.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Vous pouvez désormais acheter des logements neufs à moitié prix grâce à ce nouveau dispositif !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.