Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : Que faire si vous avez oublié de déclarer vos revenus avant la date limite?

Publié par Manon CAPELLE le 07 Juin 2020 à 12:48
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Concernant les impôts, la date limite de déclaration de revenus 2020 était jeudi 4 juin, au soir, dans certains départements. Alors, que faire si vous avez oublié de remplir votre déclaration?  

La suite après cette publicité
impôts déclaration revenus oubli

>>> À lire aussi : Depuis le déconfinement, les recherches immobilières explosent, notamment dans certaines régions

Déclarer votre situation au Fisc au plus vite

La suite après cette vidéo

Pour ceux qui ont omis de déclarer leurs revenus 2020, vous trouverez des réponses à vos questions ici. Si vous résidez dans les départements allant du 01 au 19, vous aviez jusqu’au jeudi 4 juin, minuit, pour rendre votre déclaration de revenus, que ce soit en papier ou en ligne. 

La suite après cette publicité

Certains d’entre vous se sont peut-être réveiller vendredi en se rendant compte qu’ils ont oublié de faire leur déclaration. Pas de panique, vous allez tout de même pouvoir la faire mais cela vous coûtera un peu d’argent.

Le premier réflexe à adopter est de régulariser votre situation au fisc. Vous pouvez le faire sur le site impots.gouv.fr ou le faire par papier. « Vous pouvez vous procurer le formulaire de déclaration (imprimé 2042) soit auprès de votre Centre des Finances Publiques de votre domicile, soit sur le site impots.gouv.fr dans la barre de recherche située en haute de chaque page », indique l’administration fiscale.

>>> À lire aussi : Appelé le « Madoff de Boulogne », il détourne pas moins de 9 millions d’euros

La suite après cette publicité

Une majoration est appliquée sur le montant de vos impôts

Pour chaque déclaration de revenus remplie en dehors des délais, une majoration de 10% s’applique sur le montant de vos impôts. Toutefois, en raison du contexte économique particulier avec l’épidémie de coronavirus, le Fisc pourrait peut-être se montrer clément cette année. En particulier s’il s’agit de votre premier oubli.

Cependant, si vous n’êtes toujours pas en règle dans les 30 jours après la première mise en demeure, une majoration de 40% s’appliquera. S’il n’y a toujours pas de réaction de votre part, la pénalité sera de 80%. Aussi, un intérêt de retard de 0,4% est calculé par mois, en surplus de ces trois majorations.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Banque : le découvert moyen des Français explose en 2020

Source : Finance Yahoo

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.