Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : cette chose que vous ne devez pas oublier de déduire de vos revenus pour minorer votre imposition

Publié par Manon CAPELLE le 25 Mai 2020 à 15:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les pensions versées à vos enfants ou à vos parents en application de l’obligation alimentaire prévue par la loi sont déductibles de vos impôts. N’oubliez pas de les déduire de vos revenus pour minorer votre imposition.

pension alimentaire impots revenus

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : ces grandes annonces qu’il prépare pour mardi !

Vos impôts peuvent être réduits grâce aux pensions alimentaires versées aux enfants

Concernant la pension aux enfants, vous pouvez déduire la totalité de la pension alimentaire versée à votre ancien conjoint pour l’entretien de vos enfants de moins de 18 ans dont vous n’avez pas la garde. Cela est valable même en l’absence de jugement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Aucune pension n’est déductible en cas de résidence alternée. Néanmoins, vous obtiendrez alors une majoration de quotient familial. En 2020, vous pouvez déduire, pour un maximum de 5 947 euros, la pension versée en argent ou en nature à un enfant majeur. Toutefois, cela est sous réserve qu’il soit sans revenus ou dans l’incapacité de vivre de son travail. L’enfant devra alors déclarer au fisc la pension perçue.

>>> À lire aussi : Villas de rêve, voitures de sport, vêtements de luxe, la vie surréaliste de « Billionaire » , 24 ans conseiller en paris sportifs

Qu’en est-il de la pension aux parents et de la prestation compensatoire?

Concernant la pension aux parents, la pension alimentaire qui leur est versée est déductible de vos impôts, sans limitation. Les dépenses doivent toutefois permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins que ce soit pour le logement, l’alimentation ou la santé. La pension doit donc être déclarée aux impôts, sauf si le bénéficiaire est en maison de retraite ou hospitalisé.

Pour ce qui est de la prestation compensatoire, vous devez la payer à votre ex-conjoint pour maintenant son niveau de vie. Cette prestation est déductible de votre revenu si elle est versée sous forme de rente.

Pour qu’elle soit déductible, il faut que le versement soit échelonné sur une période supérieure à douze mois. Ou sinon, il faut que le versement soit effectué en une seule fois, mais plus d’un an après le jugement de divorce.

>>> À lire aussi : Déconfinement : ce qui va changer le 2 Juin en phase 2

Source : Capital