Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Les étudiants dénoncent leur précarité avec la trend #LaMinuteÉtudiante sur TikTok

Publié par Nils Guibert le 26 Fév 2024 à 16:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Récemment, une étude de l’IFOP mené par l’association Cop1 avait révélé que la moitié des étudiants vivaient avec moins de 100 euros par mois après avoir payé leurs charges.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Sondage IFOP : Les couples français ont-ils survécu aux confinements successifs ?

Origine du challenge

60 % des étudiants estiment que l’argent est un réel défi, avec une proportion significative ayant déjà renoncé à des besoins essentiels tels que la nourriture, les produits d’hygiène ou les soins médicaux.

La suite après cette publicité

De plus, 45 % des personnes interrogées expriment des craintes quant à la possibilité de tomber dans la pauvreté.

Pour essayer de lutter contre cette précarité, certains étudiants font appel à TikTok. En effet, sur la deuxième plateforme la plus téléchargée de 2023, des centaines de jeunes Français partagent des vidéos sur TikTok en utilisant le hashtag #LaMinuteÉtudiante.

Cette tendance met en avant leurs problèmes financiers et leur offre un sentiment de soutien grâce aux commentaires.

La suite après cette publicité
Les étudiants dénoncent leur précarité avec la trend #LaMinuteÉtudiante sur TikTok

À lire aussi : TikTok Money : faut-il déclarer ces revenus ?

Un challenge qui dénonce la précarité des étudiants

La suite après cette publicité

Si les étudiants postent ces courtes vidéos, c’est avant tout pour toucher de l’argent. En effet, TikTok permet à ses créateurs d’être rémunéré, mais pour cela, il faut déjà être éligible, c’est-à-dire réunir ces trois conditions.

Il faut au moins 10 000 abonnés, un total de 100 000 vues sur les 30 derniers jours, et, de préférence, que les vidéos durent une minute minimum.

Ainsi, les vidéos qui portent le tag #LaMinuteEtudiante nous montrent un étudiant qui se filme pendant une minute.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Bien que certains puissent recevoir un peu d’argent de la part de TikTok, les étudiants précaires bénéficient surtout d’un soutien. Dans les commentaires, un véritable mouvement de solidarité s’est développé autour de ce défi.

Les utilisateurs posent des questions ouvertes telles que « quelle est votre couleur préférée ? » dans le but de générer davantage de réponses et ainsi accroître la visibilité de la vidéo dans l’algorithme de TikTok.

Visionnée des millions de fois, la trend #LaMinuteÉtudiante ne permettra pas de réduire la précarité étudiante, mais elle donne au moins aux concernés un moyen de se faire entendre.

La suite après cette publicité

À lire aussi : JO 2024 : Des étudiants délogés pour héberger le personnel