Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

JO 2024 : Des étudiants délogés pour héberger le personnel

Publié par Alicia Trotin le 12 Mai 2023 à 16:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est l’annonce polémique de cette semaine, les Jeux Olympiques de 2024 n’ont décidément pas fini de faire parler d’eux. Les étudiants habitant dans les logements du Crous de Paris, vont devoir laisser leurs studios. Une demande qui a reçu un accueil glacial sur les réseaux sociaux.

Publicité

À lire aussi : Le saviez-vous : Comment avoir des places pour les Jeux Olympiques 2024 ?

Jeux Olympiques de Paris 2024

Sollicitation de l’État

Publicité

Alors que l’échéance est dans un peu plus d’un an, la ville de Paris s’active. Pour que tout soit prêt à temps, il va falloir mettre la main à la pâte, de gré ou de force. Ce 11 mai, c’était davantage dans la force que le Crous a poliment expliqué aux étudiants qu’ils allaient devoir laisser leurs studios aux volontaires des Jeux Olympiques.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Dans une suite de tweets, le Crous a expliqué cette réquisition exceptionnelle pour cet évènement unique.

« En l’absence de cours, l’été correspond à une période durant laquelle de nombreux logements publics gérés par les Crous ne sont pas occupés, alors que les besoins seront exceptionnellement très élevés dans cette période. C’est en ce sens que le réseau des Crous a été sollicité par l’État pour mobiliser une part limitée de ses logements : moins de 7% des logements sont concernés. À titre indicatif, près de 30% des logements sont inoccupés à cette période. »

Publicité
Crous – Twitter

Deux périodes de l’été 2024 seront visées par cette sollicitation de l’État : du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre. Cette initiative a évidement largement été critiquée sur le réseau social d’Elon Musk.

À lire aussi : Des taxis volants pour les Jeux Olympiques à Paris en 2024 !

Publicité

La colère des étudiants sur Twitter

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que cette décision suscite de vives réactions sur la toile. Même si les étudiants dans le besoin seront relogés et que les autres ne paieront pas de loyer, dans le principe, les jeunes ont été choqués par cette mesure gouvernementale.

« Vous êtes une honte sociale. »

Publicité

« La vie des étudiants, professionnelle et personnelle, ne s’arrête pas en juin. De ce fait : forcer des gens à être relogés pendant l’été et retrouver leur logement après est vraiment dégueulasse. Les étudiants bossent, ou ont simplement besoin de leur logement. Vous êtes nazes »

« C’est absolument honteux comme décision quand on connaît le nombre effarant de logements vides et d’hôtels dans Paris et sa banlieue. »

Twitter
Publicité

L’inquiétude se tourne vers les étudiants qui travaillent durant la période estivale ou encore, ceux dont la situation familiale, sociale est complexe. Les explications du Crous et la tentative de rassurer les principaux concernés s’affiche sans succès tandis que de nombreux commentaires incitent à boycotter les Jeux Olympiques de 2024 et rappellent la gravité de la précarité étudiante.

À lire aussi : Mascottes des JO 2024 à Paris : leur drôle de forme intrigue les internautes

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN