Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

L’essence bientôt moins chère à Leclerc ? Michel-Édouard Leclerc prêt à un geste fort mais…

Publié par Justine le 14 Oct 2021 à 14:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La hausse des prix à la pompe ne passe pas inaperçue auprès des Français. En cause, la crise sanitaire et la forte hausse de la demande mondiale. Mais le supermarché Leclerc pourrait une nouvelle fois se distinguer de ses concurrents en baissant le prix de l’essence.

Leclerc baisse prix essence

RMC

>>> À lire aussi : Leclerc, Lidl, Carrefour.. Quel est le supermarché préféré des Français ?

Leclerc souhaite baisser le prix du carburant

Invité sur RMC ce mercredi 13 octobre, le président du comité stratégique des distributeurs Leclerc, Michel-Édouard Leclerc, a interpellé l’État concernant la possible baisse des prix de l’essence. En effet, suite à une très forte demande mondiale, les prix des carburants battent des records. Alors que la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, demande « aux distributeurs de faire un geste en cette période difficile », le supermarché Leclerc se retrouve dans un cul-de-sac.

Le président du comité rétorque : « Je suis prêt à aider l’État pour baisser les taxes. C’est bien sûr à eux de commencer » avant d’enchaîner : « Si l’Etat baissait ses taxes, on suivrait […] Les hausses se voient vite chez nous parce qu’on n’a pas le droit de vendre à perte, on est obligé de suivre le tempo des hausses et de les répercuter ». 

>>> À lire aussi : Essence : comment trouver la station la moins chère la plus proche de vous !

Les Français paient de plus en plus cher

Pourquoi est-ce impossible pour Leclerc de baisser le prix de l’essence du jour au lendemain ? En réalité, il s’agit d’une question de marge : « Il n’y a pas beaucoup sous le pied aujourd’hui pour baisser nos marges puisqu’on est déjà pratiquement à prix coûtant […] on gagne que 1 à 2 centimes par litre ».

Invité de Bourdin Direct, Gabriel Attal a tenté de rassurer la population : « Il y a plusieurs pistes qui sont possibles : il y a la question de la baisse des taxes (on n’en est pas là aujourd’hui ), il peut y avoir une question d’une aide spécifique ». Il termine : « Si ces hausses se poursuivent, on prendra les mesures nécessaires ».

Les Français ne subissent pas uniquement la hausse du prix de l’essence, mais doivent également composer avec celle de l’électricité.

>>> À lire aussi : Carrefour, Leclerc, Auchan… quel supermarché propose le carburant le moins cher ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.