Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Mauvaise nouvelle : la prime de 100€ annoncée par l’État pourrait être annulée !

Publié par Celine Spectra le 17 Nov 2021 à 14:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela devait être une bonne nouvelle pour certains foyers français afin d’essayer de terminer au mieux 2021. Mais en réalité suite à la validation de l’Assemblée Nationale, les Sénateurs ne voient pas tous cette prime d’un bon œil…

Publicité
Mauvaise nouvelle la prime de 100€ annoncée par l'État pourrait être annulée !

Image Pixabay

>> À lire aussi : Chèque énergie, prime de Noël… Quelles aides pouvez-vous obtenir en décembre 2021 ? 

La prime de 100 € annoncée par l’État pourrait être annulée !

Face à la hausse des prix et surtout ceux des carburants, le gouvernement avait annoncé à 38 millions de Français touchant moins de 2000 € mensuels, qu’ils allaient recevoir une prime inflation de 100 euros. Celle-ci devait être versée entre décembre et février prochains.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Cette mesure avait été adoptée à l’Assemblée Nationale la semaine dernière. Mais il s’avère qu’elle est désormais soumise au Sénat. En effet, les Sénateurs doivent en débattre ce soir. Et dès lors, cela se corse ! Il s’avère que le rapporteur général de la commission des finances ainsi que le groupe « Les Républicains » ont souhaité déposer un amendement de suppression.

>> À lire aussi : Prime de Noël 2021 : comment faire pour la toucher ? 

Une aide forfaitaire sans progressivité possible

Publicité

Pour le président du groupe « Les Républicains », Bruno Retailleau cette mesure est très mal ciblée… Et pourrait finalement se révéler totalement inefficace malgré son coût élevé. Qu’il s’agisse de la composition des foyers bénéficiaires, de la réelle exposition à la consommation d’essence, ou bien encore du seuil de la mesure, il déplore pleinement que cette aide forfaitaire soit sans aucune progressivité.

Jean-François Husson, rapporteur général, s’inquiète quant à lui des modalités de versement. Cette prime sera en effet versée par qui ? Employeur ? L’État ? L’Urssaf ? Les Caisses de retraite ? Les Crous ? Considéré comme étant une mesure emblématique en faveur du pouvoir d’achat, le Sénat estime que celui-ci pourrait néanmoins être rétabli. Par le gouvernement lui-même ou bien encore par la voie d’amendement de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.

>> À lire aussi : « Violer une policière : prime de 500 000 € » Ce tableau des horreurs découvert dans un point de deal 

Publicité
Source : AuFéminin

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN