Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Tickets restaurant : cette très bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Lou Tabarin le 28 Juil 2022 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’augmentation du plafond des tickets restaurant à 38 euros durant la pandémie a pris fin en juin dernier. Il est aujourd’hui fixé à 19 euros par jour, mais plus pour longtemps. En effet, Bruno Le Maire vient d’annoncer sa possible revalorisation à un montant bien plus conséquent.

Tickets restaurant

Bruno Le Maire valide la hausse du plafond des tickets restaurant

À l’heure où l’inflation frappe encore le porte-monnaie des Français, le gouvernement est en pleine discussion pour relancer le pouvoir d’achat. Dans la nuit du 26 au 27 juillet, les députés se sont mis d’accord sur les mesures à inclure dans le projet de loi de finances rectificatives. Parmi elles, la revalorisation du plafond des tickets restaurant, proposée par l’opposition.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Bruno Le Maire a validé et se dit en faveur de cette mesure. « L’objectif est de soutenir le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent » , justifie le ministre de l’Économie au sein de l’Assemblée nationale. Il annonce ensuite que le plafond des tickets restaurant pourrait passer de 19 à 25 euros.

Parmi les gros changements du 1er juillet, le plafond était repassé à 19 euros. Il avait augmenté durant la pandémie afin d’aider les restaurateurs et de relancer l’économie. Avis aux travailleurs : il existe quand même une petite astuce si vous souhaitez dépasser le montant maximum autorisé chaque jour pour vos tickets restaurant.

En revanche, pas de hausse du montant du ticket resto en vue

On dit souvent qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Pourtant, côté tickets restaurant, ce n’est pas le cas. Bruno Le Maire n’a pas évoqué le fait qu’il était désormais impossible de les utiliser lors des week-ends et des jours fériés. Cette mesure, en vigueur depuis le 1er juillet, ne sera donc pas dérogée.

Le ministre de l’Économie est également contre l’augmentation du montant unitaire des tickets restaurant. En d’autres termes, la charge dont s’acquittent les salariés et leurs employeurs devrait rester la même.

« Nous ne sommes pas favorables à de nouvelles mesures coûteuses pour les finances publiques. Tout ce qui a un coût budgétaire important, je le regarde avec beaucoup de circonspection. […] Nous faisons attention à chaque euro que nous dépensons » , indique Bruno Le Maire, qui craint pour les finances de Bercy en ces temps compliqués.

0