Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pour quelles recettes faut-il faire préchauffer son four ?

Publié par Claire le 24 Déc 2020 à 16:02

Avec les fêtes de fin d’année, c’est la panique en cuisine ! Volaille, dinde, chapon, rôti de bœuf… C’est le moment de passer aux fourneaux pour régaler toute la famille. Alors, sachez que pour une cuisson parfaite, il faut parfois préchauffer son four. Mais pour quelles recettes ? On vous dit tout !

>> À lire aussi : Cette grosse erreur que vous faites en égouttant les pâtes : vous utilisez votre passoire de la mauvaise façon depuis toujours !

Préchauffer son four : le cas des viandes

Pour Noël, les petits plats se succèdent et c’est vous qui devenez le chef en cuisine ! Alors pour éviter la fausse note, sachez qu’il existe certaines règles pour préchauffer son four. La première, concerne la volaille. Si vous avez dans l’idée de préparer une dinde ou un chapon, le préchauffage est à exclure ! Cela risque au contraire d’attaquer la chair délicate de votre viande qui deviendra extrêmement sèche. Au contraire, pensez à une cuisson plutôt basse aux alentours de 150° et d’environ une heure par kilo.

C’est le contraire pour la viande rouge. Ici, on pense à un rôti de bœuf ou à de l’agneau. Pour ce genre de recette, c’est justement le choc thermique qui va venir donner un goût succulent à votre repas. Du coup, n’hésitez pas à attendre que votre four atteigne 200 °C avant d’enfourner. Il en va de même pour les légumes qui seront saisis et qui resteront tendres.

pour-quelles-recettes-faut-il-faire-prechauffer-son-four

>> À lire aussi : Noël : quel est le dessert le moins calorique ?

Le point épineux de la pâtisserie

Au rayon de la pâtisserie, les recettes ne se valent pas toutes lorsqu’il s’agit de préchauffer son four. De manière générale, gardez toujours à l’esprit que si vous misez sur une pâtisserie qui va gonfler, alors le préchauffage est indispensable. Le mieux, c’est de mettre votre four à 180 °C ou 200 °C. Ici, on pense par exemple aux brioches, au pain, ou au macaron.

Pour les tartes, on évite et on privilégie une cuisson par le dessous qui saisira bien la pâte et qui viendra tranquillement réchauffer l’appareil à l’intérieur. Enfin, si vous optez pour une bûche au chocolat, il reste toujours préférable de mettre un coup de chauffe avant d’enfourner, histoire que vous puissiez conserver le croquant et le moelleux en même temps pour régaler tous vos convives !

Source : CommentEconomiser.fr