Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Noël : quel est le dessert le moins calorique ?

Publié par Claire JONNIER le 11 Déc 2020 à 17:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tout le monde le sait, les fêtes de fin d’année, c’est le moment propice pour emmagasiner des kilos ! Et durant le repas, la zone critique se situe autour de la bûche de Noël… Alors si cette année, vous avez envie d’éviter de faire péter votre balance, voici ce qu’il faudra privilégier !

Publicité

>> À lire aussi : Croissant, pain au chocolat, brioche : quelles viennoiseries sont les plus caloriques ?

Bûche de Noël : attention zone rouge !

Les fêtes de fin d’année sont loin de rimer avec « repas équilibré. » Au contraire, c’est un véritable marathon qui commence le 24 au soir pour se terminer, le 31 ! Alors évidemment, durant toute cette période, on a tendance emmagasiner un bon nombre de calories qui se stockent irrémédiablement en kilos en trop. Et la zone rouge se situe autour de la bûche de Noël qu’il faudra scrupuleusement choisir.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Alors d’ores et déjà, sachez qu’une bûche alcoolisée sera le pire choix à envisager ! Il en va de même pour la bûche pâtissière, préparée avec une crème au beurre qui, en plus de l’écœurement, risque sérieusement de faire pencher l’aiguille en votre défaveur.

Au rayon de la bûche avec des fruits, sachez qu’il s’agit également d’un très mauvais choix dans la mesure où elle s’accorde généralement avec un bon nappage de sucre et de beurre. Même chose du côté de la bûche glacée à la crème qui reste moins calorique mais toujours trop lourde. Finalement, il vaudra mieux privilégier une bûche de Noël au sorbet et de préférence sans coulis pour une pointe de fraîcheur et un minimum de calories !

quelle-buche-de-noel-pour-eviter-de-faire-peter-sa-balance

Et pour le reste…

Publicité

Alors évidemment, si la bûche de Noël reste la zone critique à éviter, il en va de même pour la fréquence des repas. Pour autant, il ne s’agit pas de tous les éviter, mais plutôt, de mettre en pratique certaines règles à suivre. Par exemple, on pense à un jeûne intermittent recommandé par les nutritionnistes. Avec un petit déjeuner et un déjeuner, vous évitez le dîner pendant 4 ou 5 jours histoire d’évacuer les excès.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Par ailleurs, et même s’il fait froid, il ne faudra pas hésiter à faire encore plus de sport que d’habitude pour maintenir votre poids de forme. Enfin, on n’oublie pas la cure détox presque indispensable après les fêtes de fin d’année !

>> À lire aussi : Le fromage le moins calorique est…