Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

Savez-vous pourquoi le lavabo a-t-il un deuxième trou ? Il est pourtant essentiel au quotidien

Publié par Lucas Obin le 23 Août 2022 à 16:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la vie, il y a parfois des détails auxquels nous n’accordons que très rarement d’importance. Il nous arrive même de passer littéralement à côté et de ne jamais nous rendre compte qu’ils existent. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le deuxième trou du lavabo de notre salle de bains fait clairement partie de ce type de détails. Pourtant, il apparait comme essentiel dans le bon fonctionnement de ce dernier et ce… à chaque fois que nous avons à l’utiliser !

Dans l’ombre des projecteurs

Nous sommes prêts à parier que vous ne l’avez jamais remarqué, ou bien même que vous ne faites plus du tout attention à sa présence. Et pourtant… En effet, le lavabo de la salle de bain apparait comme l’un des objets du quotidien que nous utilisons le plus. Pour se laver les mains, le visage ou encore les dents, il est fréquent d’actionner son robinet près d’une dizaine de fois par jour. Seulement, ce bon vieil outil du quotidien réserve bien des surprises… Et c’est peu dire !

Dans cet article, nous allons concentrer nos neurones sur la connaissance d’un outil bien précis. Et non des moindres… Si le lavabo de la salle de bains apparait comme un objet bénin du quotidien de tous, il possède un détail qui, malgré son caractère anodin, présente une importance des plus immenses ! En effet, qui peut nous jurer ne jamais s’être demandé à quoi servait ce deuxième trou situé juste en-dessous du robinet ? Certains ont à coup sûr la réponse. Et on peut déjà vous dire que ce n’est pas pour une raison des plus agréables !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karen | Lifestyle home hacks (@shabbykaren)

Le deuxième trou du lavabo, un outil des plus indispensables

Pas d’inquiétude, on se doute que si vous connaissez l’utilité du deuxième trou du lavabo de la salle de bains, c’est parce que vous avez déjà dû faire face à de pénibles bouchons dans les canalisations. C’est finalement ce qu’on pourrait appeler un mal pour un bien, n’est-ce pas ? En effet, ce petit détail placé sur l’un des objets que nous utilisons tous les jours est très important, puisqu’il s’agit ni plus, ni moins, que d’une solution de secours.

Voir sa salle de bain inondée est forcément déjà arrivé à bon nombre de personnes. Pourtant, en règle générale, la faute est peu souvent à mettre sur le dos du lavabo. Et le deuxième trou de ce dernier, situé juste en dessous du robinet, n’y est clairement pas pour rien ! Son utilité est très simple : il vient tout simplement permettre à l’eau de s’évacuer lorsque celle-ci dépasse son niveau, parfois à cause d’un oubli ou, la plupart du temps, à cause d’un bouchon de saletés en tous genres : cheveux, crème, savon ou encore calcaire.

lavabo salle de bains deuxieme trou

Cependant, si nettoyer le lavabo de la salle de bains est un réflexe à avoir chaque semaine, comme celui de déboucher les canalisations, un autre détail ne doit surtout pas être oublié. En l’occurrence, il concerne encore ce deuxième trou, dont l’importance, on le rappelle, est non négligeable. En effet, ce dernier doit être traité avec soin et beaucoup d’attention, car il demeure comme la dernière chance d’empêcher une fuite, voire une inondation, de frapper votre pièce.

Le vinaigre blanc, fidèle allié du nettoyage total

On vous imagine déjà foncer sur Google pour rechercher les différents moyens de nettoyer votre lavabo et son deuxième trou. Si ça peut vous rassurer, il n’y a pas besoin d’agir de la sorte. Le secret d’un nettoyage total se cache dans les lignes qui vont suivre. Et comme d’habitude, on ne compte rien vous cacher. D’autant plus que la solution se cache déjà, à coup sûr, dans vos placards. Et pour cause… Cette dernière n’est autre que ce bon vieux vinaigre blanc, dont la simple odeur suffit à nous déboucher les narines.

Ainsi, la technique est simple : munissez-vous de votre vinaigre blanc et commencez à en verser dans le deuxième trou du lavabo de votre salle de bains. Une fois la première étape réalisée, la suite est d’autant plus facile. Après avoir imbibé un morceau de tissu avec ce même vinaigre blanc, insérez-le directement dans l’orifice. Plusieurs minutes plus tard, il ne vous reste plus qu’à l’extraire pour y verser de l’eau, mélangée à quelques gouttes de vinaigre blanc (oui, encore lui).

D’autres techniques existent pour nettoyer le lavabo

Une fois l’ultime solution magique versée, le deuxième trou du lavabo de la salle de bains devrait désormais ressembler à ce qu’il était lors de son installation : aussi brillant que les étoiles de la voie lactée ! Si jamais cette astuce ne s’avère pas aussi payante, il n’y a pas besoin de céder à la panique. En effet, d’autres moyens de nettoyer votre évier existent. L’un des plus connus et des plus efficaces concerne, notamment, le bicarbonate de soude.

Ces choses à ne JAMAIS nettoyer au vinaigre blanc

Mélangé à un autre vinaigre, non pas blanc, mais de cidre, le bicarbonate de soude est réputé pour tout nettoyer sur son passage. Rien ou presque ne lui résiste en termes de saletés, c’est vous dire à quel point son efficacité est convaincante… Vous allez donc nous demander en quoi consiste la technique. Une nouvelle fois, c’est on ne peut plus facile. À l’aide d’une petite fiole remplie du bicarbonate de soude, il vous suffit de la verser dans les trous du lavabo de la salle de bains, en y ajoutant de l’eau tout de suite après.

Après avoir laissé agir toute la nuit, de l’eau très chaude doit être ensuite disposée dans la tuyauterie afin de nettoyer de fond en comble le passage de la solution de bicarbonate de soude. Dès lors, nous sommes prêts à vous jurer sur ce qu’on a de plus cher qu’aucune trace de saleté ne sera présente à l’intérieur de vos tuyaux. On vous l’accorde, le ménage n’est pas l’activité la plus attrayante et amusante qui puisse être à réaliser dans la maison. Mais en même temps, elle demeure comme primordiale. Qui rêve de vivre dans une odeur des plus repoussantes et entouré des fourmis, cafards et mouches qui raffolent des espaces les plus crasseux ?

0