Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Une Alpine A110 de la Gendarmerie Nationale termine sur le toit et provoque les moqueries des internautes !

Publié par Céline le 02 Août 2022 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une Alpine A110 de la Gendarmerie nationale, qui venait tout juste d’être livrée il y a quelques semaines à l’Escadron départemental de Sécurité routière, a malheureusement terminé sa route dans un champ de la Meuse, sur le toit.

Une première sortie de route pour l’Alpine A110 Gendarmerie

Il y a quelques semaines de cela, certaines gendarmeries étaient équipées d’une très performante Alpine A110. Visiblement, certains fonctionnaires n’ont pas mesuré le monstre qu’ils avaient entre leurs mains ! Même si depuis les livraisons aux différentes brigades, il s’agit du premier accident recensé officiellement.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Un automobiliste qui circulait sur l’autoroute A4 à proximité de Fresne en Woëvre (Meuse) a eu la surprise de découvrir cette scène et a immédiatement immortalisé l’instant. Publiée sur les réseaux, la photo de cette Alpine A110 des gendarmes dans une bien mauvaise posture a rapidement fait le buzz. Il faut dire que l’instant est atypique :

« Les gendarmes devraient être formés »

Sur Twitter, le directeur général adjoint de la marque n’a pas hésité à apporter son point de vue :

« L’Alpine est un véhicule facile à conduire, mais à partir d’une certaine vitesse, il serait nécessaire de former les gendarmes… ».

On ne connaît, pour l’heure, toujours pas les circonstances exactes de l’accident. Néanmoins, selon les premières informations de l’Argus, ce véhicule serait celui de la brigade du peloton d’autoroute de Verdun.

Depuis le début de l’année, ces bolides ont été livrés dans 26 départements. Elles vont ainsi désormais progressivement renouveler la flotte des gendarmes français. Le département de l’Hérault a, quant à lui, décidé de faire appel à un pro pour la conduire. En effet, c’est l’EDSR 34 qui a pour charge de piloter le véhicule.

Comme l’expliquait en mai dernier, le commandant Sébastien Bruche à nos confrères de Midi Libre :

« L’équipe rapide d’intervention a pour mission de gérer l’ensemble des interventions rapides. Elle est donc dotée de deux pilotes aguerris. Ces derniers ont reçu une formation spécifique avec des sélections extrêmement poussées. Dans l’Hérault, il s’agit d’ailleurs des deux seuls pilotes qualifiés pour pouvoir conduire cette Alpine en situation opérationnelle. »

Source : Caradisiac
0