Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Arnaque au rétroviseur : l’escroquerie est de retour

Publié par Manon le 07 Avr 2021 à 16:02

Un automobiliste ariégeois a été victime d’une arnaque. Un prétendu avocat lui a reproché d’avoir abîmé son rétroviseur. Afin d’éviter un constat, il lui réclame 1 300 euros en lui affirmant qu’il évitera une comparution au tribunal.

arnaque rétroviseur automobiliste

>>> À lire aussi : Arnaque à l’italienne : méfiez vous si vous retrouvez votre voiture dans cet état (Vidéo)

Un automobiliste subit une arnaque au rétroviseur

Ce jeudi 6 avril, un automobile a vécu une terrible mésaventure dans la commune de Dreuilhe, dans l’Ariège. Il a été abordé par un homme qui a prétendu être avocat. Ce dernier lui reproche d’avoir abîmé son rétroviseur.

L’homme prétend être pressé, il arrive de Barcelone et il doit aller à Tarascon-sur-Ariège. Alors, il explique qu’il n’a pas le temps de dresser un constat à l’amiable. Toutefois, il se propose d’appeler son assureur, qui est en fait un complice. Le faux assureur lui confirme qu’un constat est inutile dans cette situation et qu’il faut payer pour éviter une condamnation au tribunal. 

En réalité, l’automobiliste a été victime d’une arnaque. Sous la pression, la victime accepte d’aller chez lui avec le faux avocat. Cependant, après avoir donné l’argent, il se rend compte de l’escroquerie.

>>> À lire aussi : Le Bon Coin : arnaques, vols, escroqueries : la plateforme est-elle vraiment sécurisée ?

Soyez vigilant

L’homme remarque que son assureur est une femme tandis que le prétendu avocat a eu un homme au bout du fil. Seulement quelques heures plus tard, le vrai assureur lui confirme qu’il a été escroqué, notamment car aucun appel n’a été reçu au sujet d’un contentieux.

Ainsi, l’automobiliste a porté plainte. Cette affaire met en lumière les précautions que doivent prendre les automobilistes. D’abord, il ne faut jamais donner d’argent à une personne inconnue. Aussi, il faut insister pour réaliser un constat à l’amiable.

De plus, si vous avez un doute sur votre interlocuteur, n’hésitez pas à contacter le commissariat à proximité ou à téléphoner au 17 pour éviter toute tentative d’arnaque.

>>> À lire aussi : Arnaque à l’irlandaise : méfiez-vous sur les aires d’autoroute !

Source : Capital