Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un retour des 90 km/h, les départements pourront choisir

Publié par Jessy le 17 Mai 2019 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis presque un an, les automobilistes sont en colère. Après l’abaissement de la vitesse autorisée sur les départementales de 90 à 80 km/h, Édouard Philippe, l’investigateur de la mesure, était devenu très impopulaire. Ce dernier pourrait laisser les départements décider de la vitesse maximale autorisée.

 


>> À lire aussi : Ces nouveaux radars ne vont pas plaire du tout aux automobilistes !

Limitation de vitesse : un retour vers les 90 km/h

Un véritable yoyo se joue actuellement en politique. Après l’annonce, très discrète, de l’abaissement de la limitation de vitesse sur le périphérique parisien, le gouvernement annonce que la limitation de vitesse sur les départementales pourrait revenir à 90 km/h. En juillet dernier, les Français devaient revoir leurs habitudes de conduite, après la mesure d’Édouard Philippe qui abaissait la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Mais un an après, ce dernier revient sur sa décision qu’il avait jusqu’alors défendu corps et âme. Ce dernier ne voit « aucun inconvénient » à laisser aux présidents de conseils départementaux la décision de déroger aux 80 km/h sur les routes secondaires. Une annonce que le Premier ministre a affirmé sur FranceInfo : « Si les présidents de conseils départemantaux souhaitent prendre leurs responsabilités, je n’y vois aucun inconvénient » .

>> À lire aussi : Le gouvernement veut supprimer les signalements de contrôles de police sur Waze et Coyote

« Ce n’est qu’un changement de méthode »

Une année bien difficile pour le Premier ministre qui s’est attiré les foudres des usagers de la route. Et la position d’Édouard Philippe a été de plus en plus difficile à tenir. Mi-janvier, en plein grand débat, ce dernier évoque un assouplissement. Et après plusieurs discussions, ce dernier annonce : « Je voulais sauver des vies, on m’a accusé de vouloir remplir les caisses » avant d’ajouter : « Je dois apprendre à composer avec l’incompréhension de nos citoyens » . Sur France Inter, ce dernier a fait une annonce qui pourrait réjouir les automobilistes. Alors que les 80 km/h resteront « la norme » , les départements peuvent déroger à cette règle et limiter les routes à 90 km/h à nouveau. « C’est juste un changement de méthode » explique le Premier ministre. Il faudra cependant être encore un peu patient puisque le texte devra être voté, sûrement cet été.

>> À lire aussi : Ce maire a une méthode radicale pour empêcher la circulation des radars embarqués (vidéo)