Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Révélation Choc : L’Astuce Illégale pour Tromper les Radars en France – À Quel Prix ?

Publié par La rédaction le 29 Déc 2023 à 10:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un monde où la technologie et l’ingéniosité se rencontrent souvent sur la route, une nouvelle tendance illégale émerge en France, suscitant à la fois curiosité et controverse.

La suite après cette publicité

Des conducteurs, dans une quête audacieuse pour échapper aux radars automatiques, se tournent vers une méthode peu orthodoxe, mais non sans risques.

Cet article plonge dans les détails de cette astuce ingénieuse et explore les implications légales et sécuritaires qui l’accompagnent.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

À lire aussi : Attention à ce nouveau radar si vous faites du covoiturage

La chasse aux radars

L’astuce en question repose sur l’utilisation d’autocollants spéciaux, vendus en ligne, qui sont appliqués sur les plaques d’immatriculation des véhicules. Ces autocollants, conçus avec un matériau réfléchissant similaire à celui utilisé dans les panneaux de signalisation routière, contiennent des microprismes ou des microbilles de verre. Leur fonction ? Réfléchir la lumière des flashes des radars automatiques, rendant ainsi la plaque d’immatriculation illisible sur les photos prises par ces dispositifs.

La suite après cette publicité

Cependant, cette manipulation n’est pas visible à l’œil nu. À quelques mètres, la plaque semble normale. Le subterfuge ne se révèle que lorsque le véhicule passe devant un radar automatique.

À ce moment-là, les autocollants réfléchissent la lumière du flash, empêchant ainsi la capture claire de l’image de la plaque. Cette méthode, bien que créative, n’est pas infaillible. Elle ne fonctionne que contre les radars à flash lumineux, une technologie en voie de disparition au profit des radars à infrarouge, contre lesquels ces autocollants sont inefficaces.

À lire aussi : Polémique sur la Route : Les Limiteurs de Vitesse Intelligents Deviennent Obligatoires

La suite après cette publicité

Une astuce totalement illégale

Au-delà de l’aspect technique, il est crucial de souligner les risques légaux associés à cette pratique. Selon l’article R. 413-15 du code de la route français, l’utilisation de tout produit visant à perturber le fonctionnement des appareils de constatation des infractions routières est sévèrement punie.

Les sanctions incluent une amende pouvant atteindre 1500 € (3000 € en cas de récidive), un retrait de 6 points du permis de conduire, une suspension de ce dernier pour un maximum de 3 ans, et même la confiscation du véhicule.

La suite après cette publicité

Les forces de l’ordre sont également bien informées de cette astuce et disposent de moyens pour la détecter, même en plein jour. Une simple lampe torche braquée sur une plaque modifiée peut révéler la présence des autocollants.

Ainsi, loin d’être une solution miracle, cette méthode illégale expose les conducteurs à des risques juridiques et financiers considérables, sans compter les implications en termes de sécurité routière.

Bien que l’ingéniosité humaine ne cesse de nous surprendre, il est essentiel de rappeler que le respect des règles de la route n’est pas seulement une question de légalité, mais aussi de sécurité. Les astuces pour échapper aux radars, bien que tentantes pour certains, comportent des risques juridiques et moraux non négligeables. La prudence et le respect des limitations de vitesse restent les meilleurs alliés des conducteurs sur les routes.

La suite après cette publicité

À lire aussi : A quoi sert la languette qui pend derriere certains voitures ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.