Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Un hacker dévoile comment pirater une Tesla

Publié par La rédaction le 31 Déc 2023 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un monde où la technologie évolue à une vitesse fulgurante, il n’est pas rare de tomber sur des histoires qui semblent tout droit sorties d’un film de science-fiction. La dernière en date ? Un groupe de chercheurs a découvert une méthode pour débloquer gratuitement la fonction de conduite autonome sur les véhicules Tesla. Cette nouvelle, qui a de quoi faire rêver tous les amateurs de technologie, soulève également de nombreuses questions sur la sécurité et l’éthique. Alors, réalité ou fiction ? Accrochez votre ceinture, nous plongeons dans cet univers fascinant.

Un Piratage Ingénieux

Christian Werling et son équipe de chercheurs ont mis au point une technique de piratage matériel, exploitant un glitch de tension dans le système des Tesla. Cette méthode, loin d’être une attaque logicielle classique, repose sur une manipulation de la tension d’alimentation du processeur du système d’infodivertissement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le résultat ? La possibilité de débloquer non seulement la fonction Full Self-Driving (FSD), mais aussi d’autres options comme les sièges arrière chauffants. Le principe est simple : provoquer un ‘hoquet’ du processeur pour accepter un code modifié, une technique réalisable sur les processeurs AMD équipant plusieurs modèles Tesla depuis 2022.

Implications et Défis

Cette découverte n’est pas sans conséquences pour Tesla. La marque, reconnue pour son innovation, se trouve confrontée à un défi majeur : sécuriser ses véhicules contre de telles manipulations. La nature matérielle du piratage complique la tâche, car résoudre ce problème pourrait nécessiter un accès physique à la voiture.

Au-delà de la prouesse technique, ce piratage soulève des questions importantes sur la sécurité et le respect des normes légales. L’activation non autorisée de la conduite autonome pourrait entraîner des conséquences légales et sécuritaires majeures.

Que Signifie Cette Découverte pour les Utilisateurs ?

Pour les utilisateurs, cette découverte est à double tranchant. D’un côté, elle démontre l’ingéniosité et la créativité des hackers, capables de contourner des systèmes complexes. De l’autre, elle rappelle l’importance de la responsabilité individuelle. Utiliser de telles méthodes pour débloquer des fonctionnalités, surtout celles liées à la sécurité, n’est pas sans risques. Cela pourrait annuler la garantie du véhicule et exposer les usagers de la route à des dangers potentiels. La prudence est donc de mise.

L’histoire du déblocage gratuit de la conduite autonome sur Tesla est un parfait exemple de la manière dont la technologie peut à la fois fasciner et inquiéter. Elle met en lumière l’ingéniosité humaine, tout en soulevant des questions éthiques et de sécurité cruciales. Alors que les véhicules autonomes continuent de gagner en popularité, cette découverte nous rappelle que la technologie, aussi avancée soit-elle, n’est jamais à l’abri des esprits curieux et innovants. Reste à voir comment Tesla et d’autres entreprises réagiront à de telles révélations à l’avenir.