Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Flashé à 175 km/h au lieu de 80 km/h, son Aston Martin termine à la fourrière

Publié par Jessy le 13 Sep 2023 à 9:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

S’offrir une nouvelle voiture très puissante et vouloir l’essayer, c’est risqué. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un homme qui s’est offert l’Aston Martin de James Bond a été flashé à 175 km/h au lieu de 80 km/h. S’il a eu la chance de ne pas finir comme cette femme qui a foncé dans la vitrine d’un Lidl, l’homme s’est vu confisquer son permis… Et son nouveau jouet !

La suite après cette publicité

À lire aussi : Crash de l’ancienne voiture de Lewis Hamilton d’une valeur de 9 millions d’euros : les images chocs

Nouveau radar en France

Il est flashé à 175km/h au volant de son Aston Martin

La suite après cette publicité

Près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, les gendarmes ont intercepté un automobiliste visiblement très content de son nouvel achat. Quelques semaines auparavant, l’homme s’est offert l’Aston Martin que nous pouvons tous voir dans James Bond. Et comme le veut la marque, la voiture est très puissante. Alors, pour tester sa voiture, l’homme a été très généreux sur la pédale d’accélération

Jusqu’à atteindre les 175 km/h. Petit bémol, la vitesse était limitée à 80 km/h, et l’automobiliste s’est fait flasher. Même si ce n’est pas la voiture la plus chère du monde, l’homme a dépensé une belle somme pour ce bolide. Son rêve a finalement été de courte durée lorsque les gendarmes l’ont intercepté.

À lire aussi : « Schumacher ne reviendra pas » : Terrible révélation

La suite après cette publicité
Aston Martin
Crédit : Aston Martin

Il voulait « tester sa voiture »

Urgence médicale ? Familiale ? Grosse dispute ? Pourquoi l’automobiliste a décidé de rouler à 175 km/h au lieu de 80 km/h ? Lorsqu’il se fait arrêter par les gendarmes, le conducteur de l’Aston Martin est honnête avec eux. « Le conducteur et propriétaire voulait tester sa voiture dont il avait fait l’acquisition il y a moins d’un mois » a indiqué la brigade motorisée de Pau.

La suite après cette publicité

Alors qu’un nouveau radar va faire son apparition en 2024, l’automobiliste a subi les conséquences de son petit plaisir. Les gendarmes lui ont retiré le permis de conduire et il risque 1500 euros d’amende ainsi que trois ans sans permis de conduire. Et pour son Aston Martin ? Il va devoir la contempler dans une fourrière

À lire aussi : Il essaie de garer sa Porsche Taycan toute neuve devant chez lui… et ça tourne au drame ! (vidéo)