Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Bons Plans

Quels sont les jobs d’été les mieux payés cette année ?

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 26 Juin 2022 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ça y est, l’été est enfin là et avec vient aussi la question des jobs saisonniers pour de nombreux jeunes et étudiants. Alors que beaucoup de restaurateurs et autres sociétés recherchent de la main-d’œuvre en vain pour cet été 2022, voici la liste des jobs de cet été à saisir où vous serez très bien payé.

travail été 2022

Des opportunités à saisir

L’été arrive et comme chaque année, des centaines de milliers de jeunes cherchent un petit boulot avant de reprendre les cours. Ce sont les fameux saisonniers. On les connait sur les plages en été et sur les pistes de ski en hiver. C’est donc le moment opportun pour trouver le job parfait qui va leur permettre de toucher un bon salaire pendant au moins deux mois.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Hôtels, restaurants, péages, campings, musées… Il y a de quoi faire pour trouver le job parfait sous le soleil. En effet, c’est un fait rare mais cette année, les patrons sont en recherche active de main-d’œuvre à l’approche de la période estivale. Une situation qui s’est accentuée ces dernières années et qui pourrait placer les jeunes en position de force.

 

Ces jobs d’été qui rapportent beaucoup

Dans cette situation assez inédite de recrutement assez important, plusieurs postes à pourvoir sont des opportunités à saisir pour les jeunes durant l’été. Le cabinet de recrutement Qapa a récemment publié son baromètre de l’emploi dédié aux jobs d’été. Dans les meilleurs postes, on retrouve notamment tout ce qui touche à l’hôtellerie et la restauration.

Le poste qui rapporte le plus, est celui de voiturier. Les salaires vont de 1.800 à 3.500 € en brut. Suivent les emplois de barman et de serveur où il ne faut pas négliger les pourboires. Cette attractivité des salaires contrebalance avec la pénurie de main-d’œuvre que connait le secteur. Selon l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, entre 200.000 et 300.000 postes restent à pouvoir.

0