Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Fukushima : le Japon compte se débarrasser de l’eau radioactive… dans le Pacifique !

Publié par Justine le 10 Avr 2021 à 21:33

10 ans après la catastrophe de Fukushima, le Japon cherche encore comment se débarrasser de l’eau contaminée par cette catastrophe nucléaire. Cette fois, il se pourrait que le Premier ministre ait trouvé une solution. Loin d’être acceptée par tous, il évoque la possibilité de rejeter l’eau dans l’océan Pacifique.

Fukushima : eau contaminée déversée dans l'océan Pacifique

>>> À lire aussi : 4 ans après à Fukushima, la nature a repris ses droits et nous offre un spectacle aussi incroyable que violent !

10 ans après, Fukushima fait encore des dégâts

Pire accident nucléaire depuis Tchernobyl, Fukushima intervient après le tsunami du 11 mars 2011. Pour rappel, cette catastrophe a causé la mort de 18 500 personnes et l’évacuation de centaines de milliers de personnes. L’environnement n’a pas été épargné ! Les systèmes de refroidissement de l’installation n’ont pas résisté au tsunami. Elles ont fusionné et ont déversé des matières radioactives dans l’eau.

10 ans après, les résidus de l’accident sont toujours là et le Japon ne sait comment s’en débarrasser. La dernière idée en date est celle du Premier Ministre Yoshihide Suga, qui souhaite rejeter cette eau dans l’océan Pacifique. Une hypothèse à laquelle s’opposent les écologistes et les pêcheurs, indique le Japan Times.

>>> À lire aussi : 33 ans après la catastrophe, un sapin de Noël a été installé à Tchernobyl

L’eau contaminée de Fukushima déversée dans l’océan Pacifique ?

Pourtant, cette idée est actuellement étudiée et la décision officielle sera révélée le 13 avril prochain par le Premier Ministre. Ce dernier justifie cette hypothèse : « L’élimination de l’eau traitée par ALPS est inévitable et les experts ont recommandé que le rejet dans la mer soit la méthode la plus réaliste qui puisse être mise en œuvre ».

Ce à quoi les pêcheurs pointent du doigt les dégâts incontestables sur la pêche et la vie maritime. Greepeace indique également que « la seule solution acceptable est le stockage et le traitement continus à long terme de l’eau contaminée ».

D’après Unilad, il faut 2 ans pour rejeter l’eau contaminée de Fukushima dans l’océan et 30 ans pour qu’elle s’évacue en toute sécurité.

>>> À lire aussi : Les crabes sont en danger dans l’océan Pacifique !

Source : Unilad