Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Tabassé, il termine aux urgences après avoir surpris un camion benne qui déversait ses déchets en pleine nature

Publié par Céline le 31 Mai 2021 à 9:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le témoignage de Christian Puech fait véritablement froid dans le dos. Ce fervent défenseur de l’environnement, a terminé sa journée du 24 Mai aux urgences. Il avait au préalable surpris un camion benne déversant ses déchets en pleine nature à Montbazin, dans le département de l’Hérault. Le conducteur s’est malheureusement aperçu qu’il avait filmé la scène afin de dénoncer ce dépôt sauvage… 

>>> À lire aussi : Violences policières : Un fêtard frappé et trainé au sol par un policier (vidéo) 

Christian Puech : victime d’agression d’un pollueur

Christian Puech est un grand militant photographe, connu pour être un fervent défenseur des Peuples menacés, des Indiens d’Amazonie, très investi dans la protection de notre environnement et de la préservation de la planète. Ce lundi 24 Mai, il a pu surprendre un camion déversant gravas et placoplâtres dans la garrigue.

Il a filmé cette scène afin de dénoncer l’incivilité récurrente qui nous entoure. Malheureusement, le camionneur s’est aperçu de ce manège et s’est précipité sur lui, lui assénant une multitude de coups, lui volant sa caméra et le laissant finalement dans un état pitoyable. Christian Puech a été pris en charge par les pompiers puis dirigé aux urgences à l’hôpital Lapeyronie. Il souffre de multiples blessures au visage et à la jambe…

>>> À lire aussi :  Tourcoing : nouvelle nuit de violences entre les jeunes et les forces de police… (VIDEO)

Un agresseur qui prend la fuite en prenant soin d’emporter la caméra

Son agresseur a donc emporté la caméra, puis pris la fuite, laissant Christian pour mort. Complètement sonné, Christian Puech va alors s’apercevoir que, dans sa chute, il s’est fait une fracture du tibia. Il prend alors toutes les forces qu’il lui reste pour revenir tant bien que mal à son domicile, situé à deux cents mètres de là. Son épouse l’apercevant dans cet état a immédiatement alerté les sapeurs-pompiers du Sdis 34.

D’après les dernières informations, il aurait subi une première opération ce mardi du tibia. Celle-ci a permis de dévoiler une fracture au niveau du genou donc une deuxième opération à prévoir. Une autre intervention serait également à réaliser dans les prochains jours au niveau des fractures de la face (sinus, mâchoire).

>>> À lire aussi : Cette ancienne infirmière raconte les violences obstétricales dont elle a été témoin

Source : Linkedin
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail