Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Affaire Jonathann Daval : les parents d’Alexia prennent une décision radicale

Publié par Claire JONNIER le 13 Nov 2020 à 11:33

Cela fait maintenant 3 ans qu’a éclaté l’affaire Jonathann Daval. 3 ans pendant lesquels, les parents d’Alexia ont tenté de se reconstruire et de faire leur deuil. Mais aujourd’hui, ils prennent une décision radicale en décidant de retirer le nom du meurtrier sur la pierre tombale de leur fille.

>> À lire aussi : Jonathann Daval : ce détail choquant qui saute aux yeux juste après la disparition d’Alexia

Affaire Jonathann Daval : une histoire sordide

C’est en octobre 2017 qu’éclate l’affaire Jonathann Daval. Au début, il s’affiche comme le gendre idéal qui pleure désespérément sa bien-aimée. Le problème, c’est qu’au bout de 3 mois, l’enquête avance et il finit par tout avouer.

Évidemment, c’est la stupeur du côté de ses beaux-parents qui l’ont quasiment considéré comme leur fils. « On lui a donné tout notre amour, on lui a apporté tout ce qu’on pouvait. Lui, il nous a tout pris. » Aujourd’hui encore, ils tentent de se reconstruire.« La douleur augmente », « on ne fait que penser à elle »… C’est la raison pour laquelle, ils ont décidé de prendre une décision radicale, à quelques jours du procès.

affaire-jonathann-daval-les-parents-dalexia-prennent-une-decision-radicale

>> À lire aussi : Alexia Daval : ses parents dévoilent l’impensable sur Jonathann (vidéo)

Un procès qui s’annonce difficile

Alors que s’ouvre le procès pour l’affaire Jonathann Daval, les parents d’Alexia se disent prêts à livrer le combat. Pour eux, il s’agit là de l’ultime tentative pour faire leur deuil. Et déjà, ils ont pris une décision radicale concernant leur fille. En effet, le nom de Daval ne figure plus sur la pierre tombale d’Alexia.

Une décision lourde de sens et qui leur permet maintenant de se focaliser sur les 5 jours d’audience à la cour d’assises de Haute Saône. Du 16 au 20 novembre, ils entendent bien faire éclater la vérité d’autant que pour eux, toutes les pistes scientifiques dans cette histoire n’ont pas encore été abordées.« Scientifiquement, ce n’est pas la vérité, car elle avait dans son sang un Stilnox . Elle n’était pas en état de demander un acte sexuel. La mort est arrivée une fois que le calmant avait fait effet. »