Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Flashé à 270 km/h, il sème l’Alpine des gendarmes

Publié par Celine Spectra le 06 Fév 2023 à 14:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 28 janvier, un automobiliste particulièrement inconscient a été pris en chasse par la gendarmerie, au volant d’une puissante voiture allemande. Flashé à 270 km/h, le conducteur a réussi à semer l’Alpine des gendarmes.

>> À lire aussi : Un chauffard fou veut écraser des cyclistes (vidéo)

Flashé à 270 km/h, il sème la puissante voiture des gendarmes

Il est pourtant bien difficile d’échapper à l’Alpine de la gendarmerie. Pourtant, face au comportement particulièrement dangereux de certains, les militaires préfèrent certaines fois abandonner la course poursuite. C’est exactement ce qui est arrivé ce samedi 28 janvier sur l’A9. En effet, un conducteur du Gard a souhaité échapper à un contrôle et a ainsi atteint une vitesse incroyable : 270 km/h !

Après avoir flashé le conducteur avec le radar, les gendarmes ont, dans un premier temps, pris le bolide en chasse. Mais la puissante berline allemande du chauffard allait beaucoup trop vite, obligeant ainsi les militaires à stopper la poursuite.

>> À lire aussi : Certains chauffards n’ont plus à payer de PV sur les routes françaises !

Flashé à 270 kmh, il sème l'Alpine des gendarmes

Pexels

L’homme n’avait pas de permis de conduire

Quelques jours plus tard, le chauffard a finalement décidé de se rendre de lui-même à la gendarmerie. Immédiatement placé en garde à vue, l’homme a été jugé en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Nîmes ce mercredi 1er février.

Devant répondre à un refus d’obtempérer aggravé, à des faits de récidive de conduite sans permis, ainsi qu’à un excès de vitesse supérieur à 50 km/h et à un non-acquittement de péage, le chauffard a été condamné à une peine d’un an de prison ferme avec mandat de dépôt.

Ce n’est pas la première fois qu’un dépassement de vitesse particulièrement marquant a lieu. En effet, rappelez-vous, en septembre dernier, un prêtre de 55 ans avait été flashé à 199 km/h au volant de sa Peugeot 5008 sur l’autoroute A43 en Isère par les gendarmes du peloton motorisé de La Verpillière.

>> À lire aussi : Saurez-vous résoudre l’énigme du chauffard?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.