Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Incident dans un McDonald’s : une violente bagarre éclate pour une raison totalement stupide

Publié par Claire JONNIER le 25 Juin 2020 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un fait divers qui se déroule du côté d’Agde, dans l’Hérault. Ce jour-là, un groupe de 15 personnes se présente au McDonald en refusant le port du masque et le respect des consignes sanitaires. Et lorsque le manager décide de leur expliquer, il se fait rouer de coups ainsi qu’un autre employé.

>> À lire aussi : Il pensait se rendre à un rendez-vous coquin mais une fois arrivé, l’horreur l’attendait !

Agde : un McDonald pris d’assaut

C’est un triste fait divers qui se déroule du côté de la ville d’Agde, dans l’Hérault. Ce jour-là, il est 19h30 lorsque ce groupe de 15 personnes se présente au McDonald. À l’intérieur, les individus refusent strictement de se conformer aux règles sanitaires et donc, refusent forcément le port du masque. Malgré les consignes affichées, ils ne veulent absolument pas en entendre parler, à tel point que le manager est obligé de tenter de leur faire entendre raison.

Mais malheureusement, le ton monte et rapidement, il se fait rouer de coups. Devant ce spectacle effrayant, un autre employé a tenté d’intervenir mais lui aussi, fera les frais de l’énervement de ces individus. Finalement, il faudra attendre l’arrivée de la police pour que la bagarre se termine.

Les masques ont un budget conséquent

>> À lire aussi : En volant un téléphone, ils étaient loin d’imaginer ce qu’ils allaient découvrir…

Refus strict des consignes sanitaires

Depuis le déconfinement, l’enseigne McDonald affiche clairement des consignes sanitaires à l’entrée. Ainsi, et comme toutes les enseignes de restauration, le port du masque est obligatoire lorsqu’on circule dans le restaurant. En revanche, à table, les clients peuvent bien évidemment l’enlever. Mais visiblement, c’est une donnée dont ce groupe de 15 personnes ne veut absolument pas entendre parler. À tel point que lorsqu’on leur fait la remarque, ils agressent violemment deux employés.

Lorsque la police d’Agde se rend sur place, elle appelle immédiatement les secours pour que les deux victimes puissent être transférées à l’hôpital de Sète. Pour le moment, ils ne présentent que quelques contusions mais restent extrêmement choqués par l’expérience.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.