Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Choc : le suicide d’Alexia, étudiante en droit bouleverse

Publié par Jessy le 13 Mai 2021 à 6:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plus d’un an, les étudiants se retrouvent avec un sentiment de solitude. Alors que les cours en présentiels reviennent petit à petit, de nombreux étudiants expriment leur détresse face à un manque d’argent et de soutien de la part de leur université et de leurs professeurs.

La suite après cette publicité

Alexia Cote, une étudiante à l’Université Rennes 1, s’est suicidée. Ses parents déplorent un manque d’accompagnement de l’étudiante de la part des enseignants.

>>> À lire aussi : La photo du meurtrier présumé d’Eric Masson dévoilée par BFM TV (Vidéo)

Alexia Cote : ses camarades bouleversés par son suicide

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

C’est une nouvelle tragédie pour les étudiants. À l’Université Rennes 1, Alexia Cote, étudiante en droit, s’est donnée la mort dans son appartement, à Rennes. Une nouvelle qui a secoué ses camarades de promo. À 20 ans, la jeune femme qui rêvait d’aller à New-York pour travailler dans le monde de la mode, n’a pas supporté le stress et la densité des cours en droit. Le 15 avril 2021, alors qu’elle se trouve dans son appartement, cette dernière se pend.

Alors qu’elle avait un cours en visioconférence à 16 heures, la jeune femme ne s’est pas connectée. Inquiète, sa professeure s’est rendue à son appartement. C’est à ce moment-là qu’elle a découvert, par la fenêtre, le corps pendu de la jeune étudiante en droit.

>>> À lire aussi : Fusillade dans une école : le bilan est d’au moins 7 morts

La suite après cette publicité

« Les confinements l’ont éloignée. Elle n’avait pas de temps de décompression »

Lorsque les pompiers arrivent sur place, il est trop tard. Une souffrance pour les parents d’Alexia Cote, qui avaient pourtant eu une discussion avec leur fille unique la veille. « Elle semblait aller bien. Elle allait mieux » expliquent ses parents. Dans l’appartement, aucune lettre n’a été laissée.

« En décembre, elle a commencé à nous parler de la pression, du stress, des résultats qui n’étaient pas à la hauteur de ses espérances » indique son père à 20 Minutes. Mais le jour de sa mort, Alexia reçoit les résultats de partiels, dont un 8 sur 20.

La suite après cette publicité

« On leur met une telle pression ! Ils n’ont pas de vie. On leur met des cours le samedi, ils n’en peuvent plus » , indique un enseignant au média.

La pression, la densité des cours et l’assimilation des cours ont eu raison d’Alexia Cote. Une pression qui s’ajoute au contexte sanitaire difficile pour des milliers d’étudiants.

« Les confinements l’ont éloignée. Elle n’avait pas de temps de décompression » indiquent les parents de la jeune femme.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Drame : le corps dénudée d’une femme retrouvé en plein rue… ce que l’on sait 

Source : 20 Minutes 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.