Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une ambulancière découvre que la victime qu’elle n’a pas pu sauver est sa fille

Publié par Jessy le 24 Nov 2022 à 23:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les secouristes donnent toute leur énergie à sauver des vies. Chaque jour, ils sont présents pour que vos proches survivent à un accident, une crise cardiaque ou une chute grave. Alors que la maman de la petite Lola a pris la parole pour la première fois, une ambulancière vit dans une profonde tristesse depuis le 15 novembre 2022. Ce jour-là, elle n’arrive pas à sauver une adolescente de 17 ans victime d’un accident de la route. Elle apprend quelques heures plus tard qu’il s’agit de sa fille.

 À lire aussi : « Si t’es pas content, tu descends » : Un chauffeur de bus impose le Coran à ses passagers

secours ambulance bus scolaire adolescente écrasee (2)

Une ambulancière apprend que la victime d’un accident est sa fille !

En travaillant comme secouriste, vous prenez le risque de voir un de vos proches ou des personnes que vous avez côtoyées dans votre vie. Chaque jour, les services de secours sont au front pour sauver de nombreuses vies. Alors que le bilan de la fusillade dans un supermarché est lourd, Jayme Erickson doit vivre avec un énorme traumatisme. Le 15 novembre 2022, l’ambulancière doit intervenir sur un accident de la route.  Ce jour-là, les routes sont gelées. Un événement climatique impardonnable pour une adolescente de 17 ans qui se retrouve dans le décor. Sur place, l’ambulancière fait tout son possible pour sauver la victime et l’extraire du véhicule. Mais une fois son service terminé, Jayme Erickson rentre chez elle et apprend une mauvaise nouvelle : l’adolescente n’a pas survécu, et c’était sa fille.

À lire aussi : Deux célèbres influenceurs accusés d’exhibitionnisme dans les rues de Paris

Double traumatisme pour la mère de famille !

Les ambulanciers sont nombreux à indiquer qu’ils voient parfois les victimes comme des membres de leur famille. Si Jayme Erickson a tenté de sauver l’adolescente, elle ne savait pas qu’il s’agissait de sa fille. À cause des blessures, l’adolescente ne pouvait pas être reconnue. Malgré tout ses efforts, Jayme Erickson ne parvient pas à réanimer la victime. La mère de l’adolescente apprend que les blessures de sa fille étaient trop importantes pour qu’elle survive. Les médecins ont donc décidé de la débrancher. « La patiente trop blessée pour survivre auprès de laquelle je venais d’intervenir était ma chair, mon sang. Mon unique enfant. Ses blessures étaient si horribles que je ne l’ai pas reconnue » a écrit l’ambulancière sur Facebook, quelques jours après le drame. Perdre son enfant est un véritable traumatisme pour de nombreux parents, comme cette mère dont la fille décède étranglée par son hijab lors d’une course de karting.

À lire aussi : « Amputé d’une partie de l’oeil » : Après un rendez-vous chez l’ophtalmologue, il ressort aveugle

Source : Yahoo
0