Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Attentat « néonazi » : Un adolescent prévoyait de faire exploser son lycée

Publié par Fanny le 13 Mai 2022 à 8:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les attentats sont un véritable fléau, en France, comme dans d’autres pays. Ce jeudi 12 mai 2022, en Allemagne, la police a d’ailleurs intercepté un projet d’attentat néonazi en milieu scolaire. Le suspect ? Un adolescent âgé de seulement 16 ans.

police allemagne attentat neonazi ecole adolescent

Il prévoyait un attentat néonazi dans son école

Cette fois, ce n’était pas une fausse alerte d’attentat, mais un véritable projet. L’adolescent en question n’a que 16 ans et pourtant il a déjà des idées meurtrières. En effet, ce jeudi matin, la police allemande a déjoué les plans de ce jeune homme qui prévoyait un attentat néonazi. Les forces d’élites de la police ont interpellé l’adolescent à son domicile. Apparemment, les forces de l’ordre allemandes avaient reçu un « renseignement extérieur » . Un informateur, resté anonyme pour la presse, qui avait raison de s’inquiéter.

Pour cause, lors de l’intervention des policiers, ceux-ci ont découvert les plans du jeune homme. Il prévoyait notamment de faire exploser des bombes dans son lycée. À son domicile, la police allemande a d’ailleurs retrouvé plusieurs substances explosives et du matériel de confection de bombes artisanales.

Un adolescent avec des « troubles psychiatriques »

Selon le chef adjoint du gouvernement régional, Joachim Stamp, la police « a probablement empêché un attentat néonazi » . Pour preuve, l’adolescent semblait tenir des propos antisémites, caractéristiques des néonazis. Un attentat néonazi qui aurait pu être exécuté. Selon les forces de l’ordre, tous les engins explosifs retrouvés étaient en état de fonctionner. La seule chose qui n’a pas été retrouvée, ce sont les détonateurs.

Par ailleurs, de nombreux documents d’extrême droite, à tendances nazis, ont été confisqués chez lui, dans sa chambre. Dans ces papiers, l’adolescent de 16 ans entretenait des idéologies « racistes, antisémites et anti-musulmanes » , selon les sources. Le jeune garçon présenterait également des « troubles psychiatriques » et des idées suicidaires, toujours d’après les enquêteurs. À noter que ce n’est pas la première fois qu’un attentat est déjoué par la police allemande. Un autre cas est survenu un mois plus tôt. Dans ce cadre, il ne s’agissait pas de néonazis, mais d’anti-vax.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0