Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une restauratrice refuse l’entrée à une femme voilée, elle reçoit une amende salée

Publié par FJ le 01 Déc 2022 à 17:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un sujet qui est malheureusement de plus en plus présent, mais qui fort heureusement, tend à être puni. Ce mercredi 30 novembre 2022, une restauratrice d’Hendaye a été condamnée à payer une amende de 600 euros après avoir refusé l’entrée à une femme voilée selon les informations du Figaro.

femme voilee restaurant refusee

© Pixabay

>>> À lire aussi : « Une femme habillée comme à la préhistoire » : Une cliente voilée se fait recaler d’un restaurant (vidéo)

Des vidéos qui font polémique

Depuis quelques semaines maintenant, il n’est plus rare de voir de nouvelles vidéos qui apparaissent sur TikTok sur lesquelles des gens se filment en train de se faire refuser l’entrée d’un restaurant pour un motif qui n’est parfois pas acceptable.

Le restaurant Manko à Paris a d’ailleurs fait polémique à ce sujet le 21 juillet dernier. Sur la vidéo prise par l’une des « victimes », trois femmes n’ont pas pu aller dans le restaurant alors qu’elle était en tenue de soirée. Une discrimination qui était uniquement due à leur couleur de peau selon les principales intéressées. Face à l’ampleur de la polémique, le restaurant avait présenté ses excuses et le vigile qui leur avait refusé l’entrée a été expulsé sur-le-champs. 

>>> À lire aussi : Un couple, accompagné de leur bébé, expulsé d’un restaurant, la raison va vous choquer

Une restauratrice condamnée

Mais ce mercredi 30 novembre 2022, ce n’est pas le Manko qui est pointé du doigt, mais un autre restaurant d’Hendaye. En effet, la restauratrice de l’établissement a été condamnée par le parquet à payer 600 euros d’amende pour discrimination après avoir refusé l’entrée à une femme voilée le 29 mai dernier. Cette dernière n’aurait pas souhaité qu’elle rentre, dénonçant le fait qu’elle était « habillée comme à la préhistoire ». Outrée, la cliente avait décidé de porter plainte.

La sexagénaire devra également verser 1300 euros de dommages et intérêts à la cliente et son fils pour le préjudice moral : « Je me suis sentie très humiliée, elle m’a énormément blessée, maintenant j’ai toujours cette crainte quand je vais dans un restaurant » avait notamment déclaré la plaignante à la barre.

>>> À lire aussi : Agathe Auproux recalée d’un restaurant à cause de sa tenue… elle dézingue la « pire adresse »de Paris

0