Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar : ses chiens abandonnés dans le sous-sol de sa maison ? Les tristes révélations

Publié par FJ le 20 Mar 2022 à 8:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une affaire qui ne cesse d’intriguer. Depuis un an et demi maintenant, Delphine Jubillar est portée disparue. Une enquête toujours pas résolue et à laquelle s’est intéressée Ronan Folgoas dans le livre Le mystère Jubillar – Enquête au cœur d’une disparition

Dans ce dernier, on en apprend un peu plus sur les premières heures de Cédric Jubillar après la disparition de sa femme et sur le triste sort réservé à ses chiens.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
delphine jubillar chiens cedric

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar a avoué le meurtre ? Ces menaces qui en disent long…

Delphine Jubillar, un mystère loin d’être résolu

Depuis le mercredi 16 décembre 2020, les proches de Delphine Jubillar sont sans nouvelles d’elle. La jeune infirmière du Tarn de 33 ans a disparu au beau milieu de la nuit et n’a plus donné de signe de vie. Rapidement, les regards se sont tournés vers Cédric Jubillar. Et pour cause, c’est lui qui a prévenu la gendarmerie vers 4 heures 30 du matin.

Et après quelques auditions, les enquêteurs se sont rendus compte que la jeune femme avait un amant depuis plusieurs mois maintenant, ce qui aurait pu pousser Cédric Jubillar à commettre le pire.

>>> À lire aussi : Le corps de Delphine balancé aux cochons ? Cédric Jubillar fait une terrible révélation

Le triste sort réservé à ses chiens

Cédric Jubillar a été placé en détention provisoire le 18 juin dernier et depuis, il ne cesse de clamer son innocence. Un mystère que Ronan Folgoas a raconté dans son livre : Le mystère Jubillar – Enquête au cœur d’une disparition sorti ce jeudi 17 mars 2022.

Il en a profité pour raconter le triste sort réservé à ses deux sharpeïs. « Quand il quitte le domicile, il donne à manger à ses deux sharpeïs : cette race de chiens, reconnaissable à la peau ample qui retombe en plus sur la tête, est réputée calme, robuste et dotée d’un bon instinct de gardien. Gnocchi et Oprah semblent donc condamnés à affronter la météo hivernale, de jour comme de nuit, sans abri. » 

Mais heureusement, ils ont rapidement été pris en charge par la SPA : « Heureusement (…), ils seront placés au refuge de la SPA du Garric à la suite de l’intervention d’un voisin préoccupé par leur sort. Les deux chiens, très affaiblis, avaient les poils couverts de plaques de givre. »

>>> À lire aussi : Affaire Jubillar : Nouvelle découverte fracassante sur les traces de sang trouvées dans la voiture

0