Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar prêt à déménager juste après la disparition de sa femme : cette volonté qui sonne comme un aveu

Publié par Mia le 02 Mai 2022 à 12:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cédric Jubillar était-il jaloux de l’amant de Delphine au point de la tuer ? Étant donné qu’elle envisageait se marier avec son amant, cela parait évident. Pour le moment, il s’agit de la piste principale poursuivie par les enquêteurs. Mais faute de preuves, la police cherche tous les moyens possibles pour incriminer le mari de Delphine dans la disparition de son épouse. Et voilà qu’un autre élément vient se greffer au dossier. D’après les chargés de cette affaire, Cédric Jubillar avait un projet très bizarre juste après la disparition de sa femme. Il désirait déménager et partir très loin du domicile familial. Une déclaration qui rajoute un vent de suspicion à son encontre.

cedric jubillar projet

Cédric Jubillar : Un projet de déménagement en cours

Vouloir déménager alors que sa femme vient juste d’être portée disparue ? Cela paraît improbable, étant donné le contexte. Cependant, il s’agissait bel et bien d’un projet de Cédric Jubillar. Souhaitait-il quitter sa maison parce qu’elle était en ruine et insalubre ? Ou alors, désirait-il s’éloigner de cette affaire, peut-être pour éviter d’être interrogé par la police ? « Si je suis le meurtrier, il est préférable que je quitte le Tarn » , avait-il balancé peu de temps après les faits, fin 2020.

En tout cas, Cédric n’imaginait certainement pas rester en prison pendant autant de temps. Pour lui, il était évident qu’il sortirait d’isolement et même qu’il partirait très loin. Manque de chance pour lui, il est toujours le suspect numéro 1 dans cette affaire.

Pourquoi vouloir partir dans un tel contexte ?

Imaginez, vous apprenez que votre femme est disparue, probablement morte. Et vous êtes suspecté par la police. Penseriez-vous directement à vouloir déménager ? À quitter le foyer et fuir l’enquête ? Qu’auriez-vous fait à sa place ? La majorité d’entre vous seraient certainement restés sur place, en cas d’innocence. Le fait que Cédric Jubillar ait évoqué un tel projet de déménagement aussi tôt dans cette affaire est très étrange. Un comportement qui ne colle pas avec le profil de mari endeuillé.

Même si Cédric pourrait bientôt être innocenté, il n’empêche qu’il est encore aujourd’hui isolé par les forces de l’ordre. Toutes ses demandes de remise en liberté ont d’ailleurs été refusées par la justice. Un projet de départ, loin de l’enquête, qui n’est donc pas prêt d’aboutir pour le principal suspect dans l’affaire Jubillar.

0