Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar bientôt innocenté ? L’activation du téléphone portable de Delphine sème le doute

Publié par Mia le 22 Avr 2022 à 8:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Disparue depuis décembre 2020, Delphine Jubillar demeure introuvable. Face à une telle situation, les enquêteurs tentent toutes les pistes. Et notamment les téléphones portables du couple. Cédric Jubillar, en tant que principal suspect, a déjà vu son téléphone inspecté et expertisé.

C’est maintenant au tour du portable de la disparue, le cellulaire de Delphine. Et justement, après analyses auprès du constructeur du téléphone, les enquêteurs ont fait des découvertes fracassantes. Des révélations qui pourraient même disculper Cédric, le seul véritable suspect dans cette affaire.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
delphine jubillar telephone enquete nouveautes actualites

Le téléphone de Delphine Jubillar activé le soir des faits

Et si Delphine Jubillar était toujours en vie ? Voilà une hypothèse soulevée par les enquêteurs dans cette affaire de disparition. Disparue depuis plus d’un an, il est presque évident que l’infirmière est aujourd’hui décédée voire aurait été assassinée. Un meurtre dont le principal suspect est son mari, Cédric Jubillar. Néanmoins, les choses ne sont pas si flagrantes. En effet, d’après les expertises, le téléphone portable de cette dernière se serait activé plusieurs fois, alors qu’elle était portée disparue.

Plus précisément, son portable se serait activé à 6 reprises le soir de sa disparition. Suivant un article publié chez FranceInfo, « des expertises techniques ont permis de retracer, à la minute près, les moments où le téléphone de l’infirmière s’est activé après sa disparition » . De ce fait, le téléphone se serait activé à moins de 3 km autour du domicile du couple. Il a notamment été déverrouillé 5 fois entre 00 h 57 et 6 h 52.

Innocence de Cédric : les informations précieuses de Huawei

À noter que le déverrouillage de 6 h 52 n’indique pas forcément qu’elle était en vie à ce moment-là. À cette heure-ci, le téléphone se trouvait donc dans un rayon de 3 km autour de chez elle et a été déverrouillé par quelqu’un. Mais alors par qui ? Cédric ? Delphine elle-même ? Un complice ? Pour le savoir, les enquêteurs se sont tournés vers le constructeur du téléphone afin de trouver plus amples informations.

En tout cas, d’après Huawei, le téléphone de Delphine Jubillar aurait bel et bien été déverrouillé manuellement à 6 h 52 du matin. C’est-à-dire qu’un déverrouillage à distance était impossible à ce moment-là. Une révélation cruciale, car elle pourrait innocenter Cédric Jubillar dans cette affaire. En effet, celui-ci n’a pas pu déverrouiller le téléphone à distance, mais pas non plus manuellement à 6 h 52.

À cette heure précise, le suspect était en présence de 3 gendarmes, chez lui. Il n’a donc pas pu s’éclipser pour déverrouiller le téléphone en extérieur. De plus, il était déjà surveillé de près par les forces de l’ordre à ce moment-là. Selon Maître Alexandre Martin, l’un des avocats de Cédric Jubillar, cette déclaration de Hawei indique donc « qu’il n’est pas en possession du téléphone. C’est un élément qui est de nature à le disculper » .

0