Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Présumé mort du Covid, cet homme se réveille juste avant son incinération

Publié par Mia le 04 Mai 2022 à 7:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour le coup, cet homme est un véritable mort-vivant. Déclaré décédé du Covid-19, cet homme âgé a bien failli vivre sa propre incinération. En effet, sa maison de retraite à Shanghai, où il était résident, l’a cru mort. Le chinois sénior a donc été transporté à la morgue, puis au crématorium. Cependant, il s’est avéré que l’homme en question était bel et bien vivant. Comment a-t-il échappé à la crémation ? Les pompes funèbres ont remarqué que son sac mortuaire bougeait.

morgue homme mort vivant avant incineration

« Il respire encore ! » : juste avant son incinération, il se révèle bien vivant

À Shanghai, en Chine, un homme présumé mort s’est révélé bien vivant, à quelques minutes de son incinération. L’homme en question était censé être mort du Covid-19. Enfin, c’est ce qu’avait conclu la maison de retraite où il était résident. Alors décédé, selon la maison de retraite, il s’apprêtait à être transporté en corbillard pour être incinéré. Toutefois, les pompes funèbres, en combinaison anti-Covid, ont remarqué que son sac mortuaire remuait tout seul, sur le parking de l’établissement. Un événement tout à fait inhabituel.

En ouvrant le sac mortuaire du vieil homme, ceux-ci se sont aperçus que le retraité était bel et bien vivant. « Il respire encore ! Vous n’avez pas vu qu’il bouge ? » , a alors crié un des employés des pompes funèbres aux employés de la maison de retraite. Finalement bien en vie, l’homme a été transporté sur une civière et a été rapatrié à la maison de retraite.

La maison de retraite a mis l’homme « dans un sac mortuaire » sans vérifier

Après cet incident, l’homme présumé mort, qui a failli vivre son incinération, est dans un état stable. Il est toujours vivant et est, cependant, traumatisé. La maison de retraite en cause s’est excusée, mais est actuellement accusée de graves négligences et de mauvaise gestion. Une enquête a été ouverte dans ce cadre. Nous ne serions pas étonnés si c’était cette maison de retraite qui revend des cercueils d’occasion.

0