Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une Chinoise carbonise ses billets au four à microondes pour les désinfecter du coronavirus

Publié par Nicolas F le 22 Mar 2020 à 16:33

La Banque populaire de Chine a annoncé qu’elle allait prendre des mesures pour nettoyer méticuleusement ses billets. Ceux qui ne passeraient pas un contrôle de sécurité stricte seraient détruits. Ces mesures seront prises prochainement afin d’éliminer toute présence du covid-19, qui pourrait continuer à s’évaporer dans la nature. En entendant la nouvelle, une Chinoise a voulu elle aussi aider la BPC en brûlant les virus potentiels. Elle a mis ses billets au four à microondes mais on peut difficilement parler d’une réussite…

> À lire aussi : Coronavirus : pour quand est prévu le pic de l’épidémie en France ?

Elle voulait désinfecter ses billets et les carbonise

Cette Chinoise, dont le nom n’a pas été dévoilé, vit dans la province de Jiangsu. Complètement affolée par le coronavirus, elle a voulu désinfecter les billets qu’elle avait dans son portefeuille, en apprenant que ceux-ci pouvaient être contaminés par le covid-19. Pour faciliter le travail de la BPC, elle a décidé de contribuer à sa manière à la désinfection de ses billets. Elle a pris 30 billets de 100 yuans, soit 3000 yuans (environ 400 euros), qu’elle possédait et les a passés au microondes.

> À lire aussi : Coronavirus : ce symptôme encore méconnu pourrait être le signe que vous êtes porteur du virus selon une étude

La banque a fini par accepter lui échanger ses billets brûlés

Malheureusement, ce ne fut pas une réussite. En quelques secondes, les billets ont été carbonisés, transformés en charbon sur certaines parties. Se rendant compte de sa bourde, elle s’est mise à paniquer et elle a tenté de les frotter pour faire partir les taches noires. Ensuite, elle s’est rendue à la banque pour demander qu’on les lui échange. On lui a d’abord fait comprendre que ses billets étaient inutilisables et qu’il était donc impossible de les reprendre. Après avoir négocié tout l’après-midi, il semblerait, selon TVBS, qu’elle ait eu gain de cause et que la banque ait accepté de les échanger.

> À lire aussi : Coronavirus : ce corps de métier de plus en plus contaminé… l’inquiétude grandit !

Crédits : Weibo, PA

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.