Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : ce symptôme encore méconnu pourrait être le signe que vous êtes porteur du virus selon une étude

Publié par Manon CAPELLE le 21 Mar 2020 à 11:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La diarrhée et d’autres problèmes gastro-intestinaux pourraient-ils être les premiers signes du Covid-19? Si l’on en croit cette étude publiée dans The American Journal of Gastroenterology ce jeudi, ce serait le cas. 

Publicité
coronavirus symptômes digestifs

>>> À lire aussi : Arnaques : Etes-vous sûr d’avoir téléchargé la bonne attestation au bon endroit ?

Les problèmes digestifs seraient les premiers symptômes du coronavirus

L’étude a été menée par des chercheurs chinois. Ils ont examiné les données de 204 patients atteints du coronavirus. Ces patients viennent de la région de Hubei, épicentre de l’épidémie. Sur les 204 personnes, 99 d’entre eux se sont présentés à l’hôpital avec « un ou plusieurs symptômes digestifs comme principale plainte. » Selon l’étude, il s’agissait de diarrhées, de vomissements ou de douleurs abdominales.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les auteurs écrivent : « Sur ces 99 patients, 92 ont développé des symptômes respiratoires en même temps que des symptômes digestifs. Et, 7 se sont présentés avec seulement des symptômes digestifs en l’absence de symptômes respiratoires. »

Non seulement, les problèmes digestifs pouvaient être le premier signe de la maladie. Mais aussi, les patients qui les ont signalés sont devenus plus gravement malades que ceux qui ne présentaient pas ces symptômes digestifs.

>>> À lire aussi : Coronavirus : un drame sans précédent vient de toucher les équipes soignantes

Publicité

L’état de santé de ces patients s’aggrave plus rapidement

« De plus, à mesure que la gravité de la maladie augmentait, les symptômes digestifs devenaient plus prononcés. Les patients ne présentant pas de symptômes digestifs avaient plus de chance de d’être guéris et de sortir de l’hôpital au moment de cette étude, contrairement aux patients présentant les symptômes digestifs », écrivent également les auteurs.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Toutefois, les chercheurs terminent en indique que leurs conclusions appellent à davantage de recherches qui évaluent « l’incidence, la prévalence, les prédicateurs et les résultats des symptômes digestifs dans cette pandémie encore émergente. » 

Publicité

>>> À lire aussi : Coronavirus : en 1918, une épidémie a tué 50 millions de personnes !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.