Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccination : des problèmes cardiaques détectés, ce que l’on sait

Publié par Justine le 24 Mai 2021 à 10:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la campagne de vaccination contre le Coronavirus bat son plein, les autorités sanitaires américaines mettent en garde contre de rares problèmes cardiaques. Cette réaction touche principalement les adolescents et les jeunes adultes. Explications.

Coronavirus : nouveau danger à cause des vaccins

>>> À lire aussi : Vaccination : la grande décision qui pourrait tomber dans quelques semaines

Un souci cardiaque après le vaccin contre le Coronavirus

En France, la campagne de vaccination s’accélère et est désormais ouverte à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans. Du côté des États-Unis, la vaccination est étendue aux jeunes âgés de 12 à 15 ans depuis le 10 mai dernier. Malgré tout, cette semaine, les autorités sanitaires américaines rapportent de rares problèmes cardiaques chez les jeunes vaccinés. Fort heureusement, ces derniers « semblent être bénins ».

Il s’agit principalement d’adolescents et de jeunes adultes ayant reçu leur deuxième dose. Les symptômes se sont déclenchés 4 jours après l’injection. Malgré que le lien avec le vaccin contre le Coronavirus n’est pas été établi, il convient de rester prudent.

>>> À lire aussi : Vaccin Pfizer : mauvaise nouvelle confirmée, un nouvel effet secondaire inquiète et est surveillé de près

Le vaccin reste le meilleur remède contre le Coronavirus

Ce souci médical porte le nom de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque. D’après les premières recherches, les rares personnes qui déclarent ces symptômes ont reçu un vaccin à ARN messager. Cela concerne donc les vaccins Moderna et Pfizer/BioNTech, révèle les Centres de prévention et de lutte contre les maladies aux États-Unis.

Ces centres n’ont toutefois pas précisé avec exactitude le nombre exact de victimes ni l’âge de ces dernières. Ils ont malgré tout indiqué que les hommes sont plus touchés par la myocardite que les femmes.

Fin avril dernier, la France a également connu 5 cas de myocardites chez des personnes ayant reçu le vaccin Pfizer/BioNTech. Le lien entre ces problèmes cardiaques et le vaccin n’a toujours pas été démontré.

>>> À lire aussi : Covid-19 : un cluster avec un variant très rare découvert en France